Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Jim Reeves (1924)
  • John Lantree (1940)
  • Dave Brock (1941)
  • Isaac Hayes (1942)
  • Ralf Hütter (1946)
  • Robert Plant (1948)
  • Phil Lynott (1951)
  • John Hiatt (1952)
  • Doug Fieger (1952)
  • Dimebag Darrell (1966)
  • †Thad Jones (1986)
  • †Phil Guy (2008)
  • †Larry Knechtel (2009)
  • †Charles Haddon (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 178 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 658 355
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BROTHER APE - Turbulence
/ paru le 10-11-2009 /

Quatre ans après son premier album "On the Other Side", Brother Ape nous propose déjà son quatrième album. Déjà avec "III", on ressentait l'évolution du groupe, mais cette fois ils démontrent qu'ils sont arrivés à maturité. Ce nouvel opus assure leur présence parmi les meilleurs du progressif moderne.

Une fois encore, c'est Stefan Damicolas, en leader incontesté, qui est responsable des compositions. Ses interventions à la guitare sont flamboyantes. La basse de Gunnar Maxén est puissante et heavy. Le batteur Max Bergman assure une rythmique solide, trame de fond de cet album. Bien sûr, on décèle chez ces Suédois les influences de Steve Hackett, Saga, Rush, Yes, et des éléments de jazz-rock transpirant par moments des morceaux, mais ils ont leur propre signature.

L'album s'ouvre sur "Welcome Future" dont on ressent les turbulences dans un environnement hackettien. L'explosif "Footprints" offre une basse claquante alors que la guitare rythmique marque une forte tension. Par contre, l'aérien "No More" se développe tout en douceur. Bref répit avant un "Who Will Be Next" marquant un retour énergique, mais aussi très mélodique par le chant et le solo de guitare.

Stefan nous offre un solo étincelant sur le morceau titulaire. Le chant est aérien, la basse prenante, et la finale a du Steve Hackett dans les veines. Place au solo sur "No Return". Le chant alterne avec une guitare verbeuse. Par contre, déception avec "Autostrada" et sa pléthore d'électronique. Bien sûr, le côté répétitif correspond bien à l'ambiance autoroutière, mais on n'accroche pas. Heureusement, c'est "Lifeprints" qui clôture les hostilités avec une voix mélancolique et une musique bourée d'énergie.

Brother Ape démontre ici qu'ils ont atteint la maturité. Les colorations diverses se marient à merveille, l'ensemble est d'une grande cohérence. Ce power trio nordique mérite toute votre attention !

JPL
Pays: SE
Progress Records PRCD 037
Sortie: 2009/10/16


Lu: 3304
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 20
• Semaines de présence au Top 30: 9
Auditorium
Brother Ape
Turbulence
Welcome Future (audio)--high
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium