Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 206 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 461 281
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AGENESS - Songs From The Liar's Lair
/ paru le 19-12-2009 /

Ageness est un groupe finlandais fondé en 1991. Leur premier album "Showing Paces" est sorti en 1992, suivi de "Rituals" en 1995. Cela les a conduits à participer à des festivals prog de renom. La télévision finlandaise s'intéresse aussi à eux. Le groupe commence à s'exporter. Son chanteur et claviériste s'appelle Tommy Eriksson. Ce n'est pas un inconnu dans le monde progressif. Il a participé à plusieurs projets du magazine Colossus.

Pour ce nouvel opus, le guitariste Speedy Saarinen les a rejoints. Leurs influences sont indéniablement puisées dans les seventies. "Martials Arts" dévoile des percussions puissantes que n'aurait pas reniées un certain Peter Gabriel. La puissance de la musique prend peut-être ses sources dans les 70's, mais ils ont l'énergie d'un Marillion époque "Fugazi". Cette énergie a aussi un peu de Rush dans les veines. La voix expressive à souhait d'Eriksson donne un cachet au groupe. Le guitariste se lance dans des soli étincelants.

Une grande douceur introduit "The Lie And The Liar" avec la guitare acoustique. C'est léger, les arrangements donnent une impression de dépouillement, mais ils sont très soignés et finalement fouillés. Plus le morceau avance, plus on se sent dans un opéra rock, captivé par les mélodies. "Why Don't You Go Away" prend les couleurs d'un Fish. L'expressivité du chanteur n'y est pas pour rien. Les arrangements sont somptueux et ciselés. "Sons Of Madness" nous plonge dans le Genesis époque post-Gabriel. C'est plus pop.

Le début de "The Lament Of Ghosts" est mystérieux comme les plaintes des fantômes. La basse cogne. C'est l'explosion sonore. L'alternance des ambiances tend l'atmosphère. Le chant démarre seul "Liar's Lair". Un peu de piano l'accompagne. D'autres voix viennent parfois le soutenir. Les claviers enrobent alors le tout pour une bien belle montée en puissance. Les tons suivent les traces de Pink Floyd. Un morceau est caché quelques minutes après la fin de ce titre. Il est plus hard rock avec même quelques tons métal.

Ce nouvel Ageness est un très bon album qui prend ses sources dans les seventies en incluant des éléments plus modernes. On apprécie aussi la belle pochette ressemblant à la coupe d'un oeil. Les fans de rock progressif doivent écouter cet opus, ils ne le regretteront assurément pas.

JPL
Pays: FI
Presence Records PRECD 016
Sortie: 2009/05/20


Lu: 1943
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 20
• Semaines de présence au Top 30: 3
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium