Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Tony Jackson (1940)
  • Desmond Dekker (1941)
  • Tom Boggs (1947)
  • Ray Major (1949)
  • Stewart Copeland (1952)
  • Nancy Griffith (1954)
  • Ed Kowalczyk (1970)
  • †John Panozzo (1996)
  • †Jon Lord (2012)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 183 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 942 073
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ATMOSFEAR - Zenith
/ paru le 29-12-2009 /

Une fois sur deux au moins, lorsque l’on chronique un disque de métal progressif, on est obligé de comparer le groupe qui l’a enregistré à Dream Theater. Les cinq New-Yorkais ont défini les standards et les limites de ce style musical et, rares sont les groupes qui sortent du chemin qu’ils ont tracé. Les Allemands d’AtmOsfear n’échappent pas vraiment à cette règle et, lorsque l’on jette une oreille distraite sur "Zenith", leur troisième opus, tout ce qui vient à l’esprit c’est : ‘pff, encore un clone de Dream Theater !’.

Une écoute plus attentive révèle cependant d’énormes différences avec le groupe de Portnoy, Petrucci et Compagnie. Cette différence, c’est l’ennui. Car, si AtmOsfear maîtrise parfaitement ses instruments, du côté de l’inspiration, c’est un peu limite. Tout est bien joué dans la musique des Allemands. Bien joué, mais terriblement prévisible et donc, pas excitant pour un sou. Des morceaux épiques dont deux dépassent les douze minutes et un qui avoisine la demi-heure, des changements d’ambiance, de longs échanges instrumentaux entre les claviers et les cordes, une rythmique puissante. Tout semble y être, cependant, il semble manquer quelque chose à AtmOsfear pour sortir du lot.

"Zenith" est agréable à écouter, et, à part l’accent germanique prononcé du vocaliste (pourtant excellent), on a vraiment du mal à lui trouver des défauts. Cependant, une fois l’écoute terminée, on a aussi beaucoup de mal à trouver une bonne raison de s’en remettre une couche. Il y a quelques années, l’album aurait probablement fait son trou au milieu des autres sorties prog métal. De nos jours, avec la quantité de groupes sortant du lot dans ce style musical, il serait étonnant que "Zenith" se vende par douzaine et laisse un souvenir impérissable. Pour amateurs insatiables de métal progressif uniquement.

Michel Serry
Pays: DE
Progrock Records PRR071
Sortie: 2009/11/17


Lu: 2070
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 56
• Semaines de présence au Top 30: 0
Auditorium
AtmOsfear
Zenith
Generations (audio)--high
Reawakening (audio)--high
Scum of Society (audio)--high
Spiral of Pain (audio)--high
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium