Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • William "Count" Basie (1904)
  • Kenny Rogers (1937)
  • James Burton (1939)
  • Harold Reid (1939)
  • Tom Coster (1941)
  • Jackie DeShannon (1944)
  • Carl Giammarese (1947)
  • Joe Strummer (1952)
  • Glenn Hughes (1952)
  • Nick Kane (1954)
  • Steve Smith (1954)
  • Budgie (1957)
  • Liam Howlett (1971)
  • †Robert Moog (2005)
  • †Dean Turner (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 177 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 701 479
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


EVERGREY - The Inner Circle
/ paru le 19-06-2004 /

Depuis quelque temps, Evergrey s'inscrit parmi les principaux groupes de métal progressif. C'est indéniable! Qu'en est-il de ce nouvel opus "The Inner Circle" ? L'album est un concept traitant du fanatisme religieux qui nous hante.

Dès les premières notes, on sent que l'on ne sera pas déçu. Evergrey assure on ne peut mieux. Le premier titre "A Touch Of Blessing" contient des parties de guitares de toute beauté. Ils ont aussi un côté dark metal que l'on perçoit sur "Ambassador". Leur leader, guitariste et chanteur Tom S. Englund nous dévoile de bien belles parties de chant sur "In The Wake Of The Weary". Leur variété est une force. Quant aux claviers, ils font ici une incursion de taille.

Un côté plus symphonique prend place sur certains passages de "Harmless Wishes" lui donnant un côté grandiose. Ce titre est un des points forts de cet opus. "Waking Up Blind" est un morceau acoustique, d'une grande simplicité et avec des voix caressantes. Avec "More Than Ever", revient le côté agressif. Mais, la mélodie n'est pas oubliée pour autant. Les guitares sont plutôt heavy alors que les claviers s'affichent light dans un mélange subtil.

"The Essence Of Conviction" dévoile les dangers des mensonges de certains dans un titre au ton sombre et inquiétant. Le chant de "Where All Good Sleep" se veut incisif. L'acoustique "Faith Restored" est superbe et l'on en vient à se demander ce que donnerait le groupe en version unplugged comme l'ont récemment fait Pain Of Salvation. L'album se termine par "When The Walls Go Down" au ton très symphonique et dont le chant est en fait un discours marqué par la détresse. Une sorte de fin du monde.

"The Inner Circle" est un album au ton sombre recommandé à tous ceux qui aiment Ayreon, Dream Theater ou Pain Of Salvation. Evergrey tient du mélange subtil de ces trois ingrédients. Notez également la belle pochette réalisée par Mattias Noren.

Evergrey sera au Graspop Metal Meeting ce 26 juin 2004. A ne pas rater !

JPL
Pays: SE
InsideOut IOMCD 165
Sortie: 2004/04/26


Lu: 3085
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium