Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Spencer Davis (1941)
  • Wolfgang Flur (1947)
  • Ron Asheton (1948)
  • Geezer Butler (1949)
  • Mick Tucker (1949)
  • John Wetton (1949)
  • Chet McCracken (1952)
  • Bruce Crump (1957)
  • †Billie Holiday (1959)
  • Lou Barlow (1966)
  • †John Coltrane (1967)
  • †Chas Chandler (1996)
  • †Gordon Waller (2009)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 168 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 961 072
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DOLLY ROCKER MOVEMENT (The) - Our Days Mind The Tyme
/ paru le 16-02-2010 /

The Dolly Rocker Movement est un groupe originaire d'Australie. Formé en 2002, c'est en 2006 qu'ils sortent... leurs deux premiers albums, "Electric Sunshine" et "A Journey Into The Mod Machine". Aujourd'hui, le label suédois Bad Afro Records les distribuent dans le monde entier à l'occasion de la sortie de leur 3e opus.

Les influences du groupe sont à chercher dans le rock psychédélique de la seconde partie des années 60. Les morceaux sont en général courts et vont à l'essentiel. Les débuts de Pink Floyd, époque Syd Barrett, les ont indéniablement marqués. Il suffit d'écouter le lancinant "The Only One" pour s'en convaincre. Le plus pop, et aussi très court, "Sold For Sinners" prend également ses sources chez Barrett. Ils nous offrent aussi des moments psyché-folk comme ce captivant "A Sound For Two".

Mais The Dolly Rocker Movement est également un groupe qui sait faire du rock plus direct et carré. C'est le cas de "Coffin Love", le 2e single extrait de l'album. C'est pourtant toujours psyché et le chant légèrement nasillard se fait intrigant. C'est un moment intense de cette rondelle amplifié par le duo entre voix féminine et masculine. Il règne ici une ambiance proche de Phideaux.

Le chant déjanté de "My Heavenly Way" s'inscrit sur un rythme fort et répétitif. "Borne With Gills" nous entraîne. L'orgue et le chant nous baignent dans des tons fin 60's. La basse se fait plus imposante sur "Enjoy A Paranoia". Les vocaux aériens nous entraînent à nouveau sur les traces de Phideaux, le tout dans des sonorités anciennes. Le plus pop "Memory Layne" suit la voie du Floyd de Syd Barrett.

En fin d'album, nous retrouvons une fois encore un peu de Phideaux avec l'acoustique "Our Brave New World" et sa guitare électrique aventureuse, ainsi qu'avec le mystérieux "The Ecstacy Once Told" aux vocalises féminines.

En résumé, ce troisième album de The Dolly Rocker Movement régalera les fans de psychédélisme façon Pink Floyd et Syd Barrett, ainsi que ceux qui ont suivi Phideaux. A découvrir !

JPL
Pays: AU
Bad Afro Records AFROCD039
Sortie: 2010/02/22


Lu: 1772
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 59
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium