Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Arthur Brown (1942)
  • Jeff Beck (1944)
  • Colin Blunstone (1945)
  • Mick Fleetwood (1947)
  • Patrick Moraz (1948)
  • John Illsey (1949)
  • Derrick "Duckie" Simpson (1950)
  • Terence Wilson (1957)
  • Jeff Cease (1957)
  • Andy McCluskey (1959)
  • Curt Smith (1961)
  • Emppu Vuorinen (1978)
  • †Thomas Iain Smith (2007)
  • †Dave Carpenter (2008)
  • †Peter Quaife (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 147 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 545 111
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DARK TRANQUILLITY - We Are The Void
/ paru le 20-02-2010 /

Le temps passe à une vitesse incroyable. Cela fait déjà vingt ans que Dark Tranquillity et ses compatriotes d'At The Gates et In Flames ont déclenché une mini-révolution dans le milieu du métal extrême en définissant le son de ce que l'on a appelé l'École de Göteborg (ou Gothembourg) et, de ce fait, donné naissance au Death Métal Mélodique. Contrairement à At The Gates qui a jeté l’éponge en 1996 et à In Flames qui a modifié son style pour courtiser les États-Unis, Dark Tranquility, tout en sachant évoluer, n’a jamais rien perdu de sa superbe. Et ce ne sera pas "We Are The Void", sa neuvième offrande mélodique et brutale qui changera la donne.

"Shadow in our blood", qui ouvre ce nouvel album, effraie un peu le fan de la première heure en débutant comme un titre new wave des eighties. Heureusement, la torture est de courte durée et la suite, bien plus agressive, n’est pas sans rappeler le black métal mélodique. Sur "Dream Oblivion", les Suédois combinent, à l’instar d’un Samaël, la fureur du métal extrême à la froideur de l’électronique. "The Fatalist", malgré des claviers qui rappellent les Anglais de Paradise Lost, est l’occasion d’un retour au death mélodique typique des débuts du combo. C’est ce métal furieux, joué à une vitesse ultrasonique sur des structures progressives, que l’on retrouve également sur des compositions telles que "In my absence", "Surface The Infinite". "I am The Void", quant à lui, lorgne carrément vers le trash métal germanique de Destruction ou de Kreator. Le magnifique "Her Silent Moment", où Mikael Stanne réutilise (enfin) sa voix claire, rappelle les meilleurs moments de l’album "Projector" de 1999. "Irridium", le titre épique qui clôture "We Are The Void" en beauté, dévoile une dernière fois toutes les facettes de la musique de Dark Tranquillity : violence du death, mélodie du progressif et noirceur du gothique.

"We Are The Void" qui a été enregistré à Gothembourg dans le studio du Daniel Antonsson, le nouveau bassiste du groupe (NDR : viré récemment de chez Soilwork), a été mixé et mastérisé au Danemark par Tue Madsen (Mnemic, Moonspell, The Haunted).

Nous voici donc rassurés. Ces vingt années de carrière n’ont pas affaibli Dark Tranquillity qui reste le leader incontesté de la scène death mélodique suédoise.

Michel Serry
Pays: SE
Century Media
Sortie: 2010/03/01


Lu: 2798
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 10
• Semaines de présence au Top 30: 10
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium