Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 382
7 derniers jours:
Interview de Leo Leoni
30 derniers jours:
News en vrac : volume 371

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • David Ruffin (1941)
  • David Greenslade (1943)
  • Mark Collie (1956)
  • Tom Bailey (1957)
  • Jeremy Healey (1962)
  • Dan Spitz (1963)
  • Jonathan Davis (1971)
  • Crispian Mills (1973)
  • †Kate McGarrigle (2009)
  • †Dallas Taylor (2015)
  • †Glenn Frey (2016)
  • †Mike Killie (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 173 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 658 450
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BETTIE SERVEERT - Pharmacy of Love
/ paru le 22-02-2010 /

Très connus des oreilles bataves, les Hollandais de Bettie Serveert ne sont pas des débutants. Composé de Carol Van Dyk (chant et guitare), Peter Visser (guitare), Herman Bunskoeke (basse) et Berend Dubbe (batterie), le premier album du groupe ("Palomine") remonte à 1992, mais ils se font connaître trois ans plus tard avec "Lamprey" (1995), qui reçoit un bon accueil critique et leur permet de tourner aux côtés de Belly, Dinosaur Jr, Buffalo Tom, Superchunk, Come et Jeff Buckley.

C'est effectivement à Dinosaur Jr que l'on pense avec les péchus "Deny All" et "Semaphore" et leurs guitares distordues qui ouvrent l'album. Mais à la place de la voix plaintive de Jay Mascis, celle de Carol Van Dyk qui se rapproche de Chrissie Hynde vient radoucir l'électricité générale du disque. "Love Lee" se pose en slow aguichant et langoureux, avec un thème qui rappelle "I Want You, She's so Heavy" des Beatles sur l'album "Abbey Road".

Dubbe quitte le groupe en 1997 après l'album "Dust Bunnies", album entièrement enregistré aux States sous la houlette du producteur Bryce Goggin, pour former son propre groupe Bauer. Polyvalents, le groupe est à l'aise aussi bien sur des titres calibrés pour les ondes (le quasi-slow "Change4Me") que pour des morceaux plus complexes comme "Calling" où la guitare fait la part belle aux effets, à la manière de The Edge. Un élan de jeunesse, une leçon aux plus jeunes expédiée en un peu plus d'une demi-heure et plutôt réussie.

Olivier Dahon
Pays: NL
Palomine Records / Pias 437.0901.222
Sortie: 2010/02/05


Lu: 1321
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 73
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium