Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 22-04-2018
› FINALE HUMO ROCK RALLY (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
23-04 UADA + ZURIAAKE + ALDA (Bruxelles)
23-04 WALK OFF THE EARTH + DARENOTS (Bruxelles)
23-04 YOUNG GUN SILVER FOX + Anna RUNE (Bruxelles)
23-04 TAMINO + PITOU (Antwerpen)
24-04 WARHAUS (Leuven)
24-04 HINDS (Bruxelles)
24-04 TIGERS JAW + SLAUGHTER BEACH, DOG + WORRIERS (Borgerhout)
24-04 ANGELE (Gent)
24-04 CONVERGE + CROWBAR + THOU + GRAVE PLEASURES (Hasselt)
25-04 Jasper STEVERLINCK (Gent)
25-04 Milo MESKENS + ESTHER and FATOU (Bruxelles)
25-04 Charlotte GAINSBOURG + JAWHAR (Bruxelles)
25-04 WARHAUS (Liège)
25-04 Lisa STANSFIELD (Antwerpen)
25-04 Fred WESLEY and His NEW JB's (Leuven)
26-04 TAMINO + PITOU (Gent)
26-04 MOUNTAINS TO MOVE (Borgerhout)
26-04 Mélissa LAVEAUX + MIDGET! (Bruxelles)
26-04 Die NERVEN + TEEN CREEPS (Bruxelles)
26-04 WARHAUS (Leffinge)
26-04 Jasper STEVERLINCK (Antwerpen)
26-04 The VAN JETS (Leuven)
26-04 Hollie COOK (Liège)
26-04 MILLIONAIRE + BED RUGS (Bruxelles)
26-04 MUJERES + OKAY MONDAY + WHATEVER! (Bruxelles)
27-04 OI POLLOI + CORRUPT MORAL ALTAR + 164SPEEDPUNK + MATRAK ATTAKK (Bruxelles)
27-04 FACES ON TV + LOHAUS (Kortrijk)
27-04 AMEN DUNES + Lauren AUDER (Bruxelles)
27-04 LOOSE LICENSE + DOOMFORGE + GROWING HORNS (Lens)
27-04 Horace ANDY (Sint-Niklaas)
27-04 INSECURE MEN + YELLOW DAYS + Lenny PISTOL (Bruxelles)
27-04 GOOD TIME ROLLERS (Jodoigne)
27-04 LEAVES' EYES + MAYAN + ALMANAC (Vosselaar)
27-04 COSMO SHELDRAKE + Ora COGAN + I SEE RIVERS (Bruxelles)
27-04 BLANCHE + ROYAUME (Bruxelles)
27-04 Dee Dee BRIDGEWATER (Antwerpen)
27-04 Typh BARROW (Charleroi)
28-04 WARHAUS (Sint-Niklaas)
28-04 DISCHARGE + CRUSTENUNIE + SILENCE MEANS DEATH (Bruxelles)
28-04 Jasper STEVERLINCK (Liège)
28-04 Horace ANDY (Leuven)
28-04 SHHT. + The GLUCKS (Bruxelles)
28-04 BRNS + ROPOPOROSE (Bruxelles)
28-04 Catherine RINGER + CHARLOTTE (Bruxelles)
29-04 NO TRIGGER + NOT NO TOUR + GET DEAD + YOUNG HEARTS + BOXING DAY (Opwijk)
29-04 FEU! CHATTERTON + CALYPSO VALOIS + MORTALCOMBAT (Bruxelles)
29-04 A PLACE TO BURY STRANGERS + BUCK GOOTER (Borgerhout)
29-04 Luke HOWARD + Martin KOHLSTEDT (Bruxelles)
29-04 Lilly HIATT + Christopher Paul STELLING (Bruxelles)
29-04 Tsar B + RUMOURS (Bruxelles)
29-04 TEME TAN + NAKHANE + ESINAM (Bruxelles)
29-04 NEBULA + MAJESTIC SUN (Bruxelles)
29-04 PORCHES + PALE GREY (Bruxelles)
29-04 Angel OLSEN (Kortrijk)
29-04 ANGELE (Leuven)
29-04 Sarah BLASKO (Gent)

Mois en cours:
Avril 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30 


Anniversaires

  • Charlie Mingus (1922)
  • Glen Campbell (1936)
  • Jack Nitzsche (1937)
  • Peter Frampton (1950)
  • Paul Carrack (1951)
  • Kenny Lyons (1956)
  • Craig Logan (1969)
  • †Richie Havens (2013)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 175 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
110 075 879
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


WHYZDOM - From the Brink of Infinity
/ paru le 23-02-2010 /

La tuile ! Vous ne jurez que par Nightwish et par son métal aux orchestrations symphoniques. Vous fantasmez sur (la voix de) Simone Simmons et vous vibrez au son des compositions épiques de son groupe. Vous n’imaginez pas une seule seconde être capable de passer une journée sans votre petite dose de Within Temptation. Il vous est impossible de décider qui de Sirenia, de Tristania ou de Theatre Of Tragedy est le meilleur combo gothique norvégien. De toute façon, vous les aimez tous les trois. Pour couronner le tout, les chorales de Therion vous font immanquablement dresser les poils des membres supérieurs. Sans conteste, vous êtes accro à ce que les experts ont pris l’habitude d’appeler le 'Métal à Chanteuses'. L’angoisse : c’est bientôt l’été et vous allez partir en vacances. Votre femme (ou votre mère selon votre âge) pique une de ses fameuses colères et vous tient ce discours affligeant : 'J’en ai marre de ta musique de gonzesses, et puis d’abord, c’est qui toutes ces pouffes ? Tu vas me virer tous ces CDs de la boîte à gants, j’ai même plus de place pour foutre mon maquillage ! Pour les vacances, je te laisse prendre un disque, pas plus !' (NDR : Dites, les mecs, en plus d’être un peu gonflante, elle ne serait pas un tantinet vulgaire votre épouse ?). Et là, vous vous sentez mal. Les vacances sont fichues avant même de commencer. La crise de manque pointe son affreux nez. Pas de panique ! Détendez-vous. Whyzdom a travaillé pour vous !

En effet, voici une formation originaire de la patrie de la liberté, de l’égalité et de la fraternité qui, sur un seul disque, a réuni tout ce que vous aimez : des compositions heavy, symphoniques, progressives, gothiques et épiques illuminées par une chorale, des vocaux masculins extrêmes et une chanteuse angélique. Bref, la quintessence du 'Métal à Chanteuses'.

Vous me direz qu’il en existe des dizaines de ces suiveurs qui copient le style défini par vos groupes favoris. C’est vrai. Oui mais voilà, Whyzdom ne copie pas, il réinvente. Et tel un cordon-bleu du 'métal à voix féminines', il utilise des ingrédients connus de tous, les décortique, les malaxe, les mélange et les réchauffe et y ajoute son grain de sel avec un savoir-faire évident pour créer une recette unique et savoureuse.

Il serait impossible de décrire en quelques lignes la richesse des arrangements et des compositions qui figurent sur "From The Brink Of Infinity", mais si votre serviteur devait en donner sa perception, ce serait celle-ci. L’album débute avec "The Witness", un titre où les chœurs somptueux et l’orchestration massive, presque 'Wagnérienne', ouvrent la porte à un riff de guitare puissant et surtout au chant voluptueux de la jolie Telya Melane. Sa voix, dont le timbre évoque souvent Sharon den Adel, répond avec une force contenue aux assauts répétés de la chorale et aux grunts extrêmes tandis que les orchestrations symphoniques rivalisent de puissance avec les instruments traditionnels du métal. Sur "The train", c’est la basse qui ouvre les hostilités, comme décidée à prouver qu’elle n’est pas impressionnée par toutes ces orchestrations classiques et qu’elle est un instrument aussi indispensable que les autres. C’est la basse encore qui mène la danse en emmenant ce titre du gothique symphonique cher à Tristania à un final de chœurs "Therionesques" époustouflant.

Avec "Everlasting Child", ce sont les amateurs de prog métal à l’ancienne qui sont à la fête grâce à un riff énorme et de magnifiques parties lead. "The Power and The Glory", quant à lui, est ponctué par la présence d’un violon et d’un refrain magnifique. Cette capacité d’inclure des refrains immédiats et mémorisables dans une musique aussi pleine de surprises est d’ailleurs l’une des grandes forces de Whyzdom. Elle apporte aux compositions une impression de légèreté qui fait presque oublier leur côté torturé et les rend accessibles à ceux qui n’auraient pas envie de se casser la tête en écoutant de la musique. Sur "Freedom", les vocalises de la chorale soutiennent une magnifique démonstration de guitare néo-classique.

"Escaping The Ghost of Reality" commence comme un titre trash métal avec des vocaux masculins extrêmes. Cependant, l’ajout d’orchestrations et de voix féminine ont vite fait de le transformer en un titre aux relents de dark métal gothique et épique. Même chose pour le puissant "Atlantis" que l’on aurait très bien pu voir figurer sur un album d’Epica. "The Old Man In The Park" est une jolie balade mettant en avant la voix magnifique de Telya Melane. Ce n’est cependant pas le titre le plus passionnant de l’album. "The Seed Of Chaos" est un titre speed/prog métal plus classique, mais diablement efficace. L’intro "Daughter Of The Night Part I" prépare le terrain à, on l’aura deviné, "Daughter Of The Night Part II", un titre grandiloquent qui semble vouloir résumer toutes les facettes de la musique de Whyzdom : chorale, chant extrême et lyrique, passages épiques, symphoniques et progressifs. Pour le final, "On the Wings of Time" clôture cet opus unique sur une note plus douce, teintée d’ambiances celtiques distillées à la cornemuse. Sublime.

Voilà, tout est dit. Il ne vous reste qu’a vous procurer d’urgence ce "From The Brink Of Infinity" qui ramènera sans aucun doute la paix dans votre ménage. Ou alors, vous pouvez aussi changer de femme avant les vacances, mais c’est plus cher !

Michel Serry
Pays: FR
Ascendance Records ASC23012CD
Sortie: 2009/09/21


Lu: 4396
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 1
• Semaines de présence au Top 30: 11
Lien connexe
Prochain(s) concert(s)
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium