Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Sam Cooke (1931)
  • Addi Harris (1940)
  • Malcolm McLaren (1947)
  • Nigel Pegrum (1949)
  • Steve Perry (1953)
  • Michael Hutchence (1962)
  • Steven Adler (1965)
  • Roachford (1965)
  • Sivert Høyem (1976)
  • †Peter Bardens (2002)
  • †Rick van der Linden (2006)
  • †Jaki Liebezeit (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6824 membres.
- En ligne, nous sommes 180 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 784 035
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


PAATOS - Kallocain
/ paru le 24-06-2004 /

Paatos nous vient de Suède. "Kallocain" est leur second album. Son titre fait référence à un roman de science fiction de l'auteur suédois Karin Boye. C'est l'histoire d'une société utopique se situant entre Huxley et Orwell.

Paatos nous offre un opus mélancolique et aérien. La voix de la chanteuse peut se rapprocher de celles de Björk et de Beth Gibbons (Portishead). Les sons de Mellotron s'éparpillent et celui du violon est fort présent.

"Gasoline" démarre en force. Le titre, dans sa mélancolie, est aussi agressif. "Holding On" est très dépouillé et lent. La voix de Petronella Nettermalm survole l'ensemble. Le violon arrache quelques plaintes. Le chant de "Happiness" fera vibrer notre corde sensible. Les couplets planent et le refrain donne dans le Mike Oldfield de Maggie Reilly. "Absinth Minded" est une pure merveille. D'une grande simplicité, ce titre nous portera au firmament. On n'a vraiment pas envie qu'il s'arrête.

Vient alors "Look At Us" qui ferait presqu'acoustique s'il n'y avait un peu de guitare éclectrique. La voix y est d'une grande douceur. Tout en simplicité, avec un chant tel Beth Gibbons, "Reality" s'offre à nous. Le travail sur les sonorités est de taille et crée une ambiance qui prend de l'ampleur au fur et à mesure et dont au aura du mal à se défaire. La mélodie est imparrable. Vite, replay !

"Stream" s'écoule tel un filet d'eau pure au sein de nos conduits auditifs. Soudain "Won't Be Coming Back" nous fait remonter à la surface avec son côté plus rock. Le chant plane par-dessus une rythmique plus soutenue et des arpèges de guitare. L'opus se terminera avec "In Time" qui débutera d'une façon feutrée avant que guitare et synthé ne se partagent les notes sur la voix aérienne de Petronella Nettermalm.

Ce "Kallocain" est un album à écouter dans une ambiance feutrée un soir où vous vous sentirez seul. Il fera merveille ! La mélancolie qui s'en dégage est de toute beauté et la finesse des arrangements est superbe. Une découverte !

JPL
Pays: SE
InsideOut IOMCD 169
Sortie: 2004/06/07


Lu: 3558
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium