Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 173 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 471 200
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ARNO - French Bazaar
/ paru le 26-06-2004 /

Arno nous propose le successeur de "Charles Ernest". Il y a invité un certain Stef Carlens (Zita Swoon, ex-Deus) et notre Roland national.

Le carrousel commence avec "Chic et pas cher" au rythme de kermesse pour une critique chic. Tourbillon où "La vie est une partouze" vous emmène tout en douceur dans une sorte de projection ambiance vieille France telle Amélie Poulain en noir et blanc.
Sur un rythme déjanté, "Françoise" se déchaîne sur scène où je verrais bien Sttellla l'accompagner. Alors quand tout s'arrête "Fais gaffe", serait-ce du vécu pour des écus sinon t'en prends plein le cul ?
Cependant si vous êtes un "Chanteur de charme", blues ravagé entre Serge Gainsbourg et un Bob Dylan produit par Daniel Lanois. Les arrangements sont légers, et peut-être qu'une "Femme riche", sera à vos côtés tel un 45t tournant en 33t, tel un boogie au ralenti... Dès que vous aurez le dos tourné, elle "In love avec une DJ", dans une ambiance couleur café au lait, Arno s'y mélange et c'est très gay.

En vous regardant dans le miroir, vous vous dites : - Super morceau rien à jeter et pourtant "40 ans" déjà se sont écoulés, vous conduit vers une nostalgie tout en douceur.
Aussi bien construit, un autre rentre chez lui les yeux magnifiquement "Vide", est un blues, quasi a capella, seule une légère guitare électrique accompagne le chant. Là, vous vous rappelez que "Voir un ami pleurer" peut être plus émouvant que l'effrayante actualité : "...y a plus d'Amérique..." ou "... l'argent n'a pas d'odeur...". Extrait du dernier album de Brel, convenant parfaitement à Arno.
Puis, ils font "La fête" vient un peu comme une suite du précédent. Du Arno que Brel aurait pu reprendre. Qui sait là-haut peut-être? Ou chanter ensemble que les méchants c'est pas nous...

Comme vous pouvez l'imaginer, c'est un album riche d'ambiances et d'émotions que je conseille vivement !
Arno in blik, chouette pochette! Livret avec paroles présentées sous forme de petites annonces.

En plus, vous avez droit à la vidéo de "Chic et pas cher" !

Bonus tracks
"Knowing me knowing you", reprise de Abba en version hyper lente, mieux que l'original
"Back Door Man", reprise des Doors
"Je danse et j'oublie", "Sarah (La femme qui est dans mon lit)", écrite par Georges Moustaki pour Serge Reggiani

Charlie
Pays: BE
EMI 7243 5710402 9
Sortie: 2004/05/24


Lu: 4711
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

Anonyme
le 05/07/2004 | mon évaluation:
Vous avez chez vous un GRAND monsieur, chouchoutez le Merci Mister Arno
vichenet
le 25/07/2004 | mon évaluation:
album sans surprise - décevant après l'excellent Charles-Ernest

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium