Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 171 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 407 247
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLACK RIVER - Black 'n' roll
/ paru le 02-04-2010 /

La Pologne commence à devenir un interlocuteur incontournable en matière de rock puissant et Black River semble être le carrefour idéal représentant la rencontre de l’élite death metal polonaise. En effet, ce groupe se compose des membres de groupes célèbres dans le genre, comme Vader ou Behemoth. Plus précisément, nous avons face à nous Piotr "Kay" Wtulich (guitare, ex-Neolithic), Tomek "Orion" Wróblewski (basse, de chez Behemoth, Neolithic et Vesania), Darek "Daray" Brzozowski (batterie, ex-Vader, ex-Neolithic, également chez Vesania), Maciej Taff (chant, de chez Rootwater et ex-Neolithic) et Artur "Art" Kempa (guitare).

Avec un tel pedigree, Black River peut être considéré comme un super-groupe. Le genre qu’il professe n’est cependant pas du death metal mais un solide et rugueux hard rock aux bonnes odeurs de stoner et qui rappellera des combos comme les Spiritual Beggars, Monster Magnet, Down ou The Cult. L’album "Black ‘n’ roll" se compose d’une dizaine de titres bien roboratifs, avec une ligne de défense guitaristique imprenable, des cordes vocales traitées au papier de verre et un mur rythmique massif, ce qui n’exclut pas un certain sens de la mélodie ("Too far away", "Morphine"). Le groupe s’amuse en reprenant le "Jumping Jack Flash" des Stones, qu’il mélange avec un petit bout de "God Save the Queen" des Sex Pistols, obtenant ainsi un "Jumping Queeny Flash" tout à fait personnel.

La maîtrise instrumentale est indiscutable et les bonnes idées de compositions fusent. De "Barf bag" à "Black ‘n’ roll" en passant par "Loaded weapon" et "Like a bitch", tout ce petit monde vous passe dessus à coups de massue, démontrant au passage qu’il n’y a pas que le death metal dans la vie, il y a aussi le stoner metal, et plus généralement le bon gros hard rock indémodable.

François Becquart
Pays: PL
Mystic MYSTCD 103
Sortie: 2009


Lu: 1677
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 89
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium