Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Channel Zero au Zik-Zak
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 14-12-2017
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
› BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
› ISOLDE (Sint-Niklaas)
› TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
› FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
› DAAU (Hasselt)
› SON LITTLE (Bruxelles)
› NAZARETH (Verviers)
› The PROSPECTS (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Charlie Rich (1932)
  • Frank Allen (1943)
  • Jackie Mcauley (1946)
  • Joyce Vincent Wilson (1946)
  • Cliff Williams (1949)
  • Mike Scott (1958)
  • Peter Stacy (1958)
  • †Dinah Washington (1963)
  • †Ahmet Ertegun (2006)
  • †Chris Feinstein (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 163 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 359 455
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


A SPARROW-GRASS HUNT - Le journal du dormeur
/ paru le 02-07-2004 /

Basé sur le thème du sommeil, dont il énonce les cycles et les phases, cet album onirique traduit en musique des rêves choisis. Plus proche de la musique classique que du rock électronique où il est classé, ce CD rappelle par certains côtés le concept album de S.O.T.E. sur le thème de la folie, « Time To End », chroniqué il y a quelques mois sur le site, même si ce dernier était plus manipulateur et directif.

Composé de Julien Ash, Pierre-Yves Lebeau et Liesbeth Houdijk (ces deux derniers ex-membres de Hide And Seek), A Sparrow-Grass Hunt en est à son premier album. Invitée : la violoniste Rosalie Hartog.

Cet album illustre les quatre phases des quatre cycles de sommeil précédés par l’ouverture et suivis par l’éveil. La nuit commence à 22 h 45 pour se terminer à 5 h. « Ouverture » est un magnifique dialogue entre le piano de Julien Ash et le violon de Rosalie Hartog, ponctué par quelques effets électroniques discrets. On est d’emblée plongé dans le climat envoûtant de cet album très original.

« Crépuscule (Le fleuve - 1) » illustre le sommeil lent du premier cycle. Le texte est dit par Liesbeth Houdijk et cela ajoute encore au caractère mystérieux de l’oeuvre. Pour qui parvient à laisser voguer son esprit dans des sphères inconnues, on atteint une très grande beauté.

« The Architect », qui illustre le sommeil profond, est plus prosaïque. Deux voix, le piano et le violon et une mélodie sans doute un peu moins harmonieuse qui se termine de manière abrupte. « Le dément (Les crocodiles gris - 1) » illustre le sommeil paradoxal. La voix chantée de Liesbeth Houdijk précède le texte dit par Pierre-Yves Lebeau. Le piano à consonance funèbre répond aux sollicitations de la guitare acoustique et des synthés. Lugubre, comme l’histoire racontée ! Ce n’est plus un rêve mais un vrai cauchemar. « Hyperdelic » illustre la phase de latence et libère la tension engendrée par le titre précédent. Son caractère électronique est nettement plus marqué et sa durée plus grande.

« Sarbacane » entame le deuxième cycle par un autre dialogue entre le piano et le violon. La guitare acoustique et la voix sont là pour compléter le tableau et parfaire l’ensemble. « Le marbre (La bête et le marbre - 1) » voit apparaître les synthés et la basse. Cela donne un effet à la fois étonnant et détonant mais très original.

La voix de Pierre-Yves Lebeau, assez monocorde, est parfaitement adaptée au propos sur « The Mermaid », plus électronique. Les percussions de Olivier Vitry ajoutent aussi une note rythmée et répétitive. Assez court, « China Dream » termine le deuxième cycle au milieu des synthés. Cyril Herry y façonne ses « sound sculptures ».

« Les crocodiles gris (reprise) » entame le troisième cycle dans le même climat funébre que « Le dément ». Le violon se fait plaintif et crée la tension. La voix ajoute encore un peu de mystère. « Le silence sous les fondations » part dans le même registre et les synthés se font oppressants. La voix de Pierre-Yves Lebeau ne fait rien pour atténuer la tension.

« La bête (La bête et le marbre - 2) » joue sur les trois voix cette fois pour créer le sentiment de peur. Les synthés accompagnent discrètement l’histoire mais c’est la guitare acoustique et la basse qui apportent la répétition du thème. « La voleuse de champignons » alterne les voix avec pour seul accompagnement les effets électroniques de Julien Ash.

« Constellations (Le fleuve - 2) » entame le dernier cycle du sommeil tout en douceur, d’abord à la guitare acoustique agrémentée d’effets électroniques mais l’effet hypnotique du piano devient très vite perceptible, accentué par les effets de la technique, discrets mais bien présents tout au long du morceau.

« Les eaux sombres (Les crocodiles gris - 2) » renoue avec le climat oppressant des « crocodiles gris » précédents. On entend de nouveau le violon qui s’était un peu éclipsé. Les voix se font inquiétantes, les synthés apportent leur part de mystère. « Le demi-dieu » est plus sobre et plus tonique. Un piano, un violon et une voix constituent les seules sources d’émotion.

« Sarbacane (reprise) » termine le dernier cycle dans une atmosphère nettement plus positive. Le piano est omniprésent et sa tonalité est plus tonique. La voix de Liesbeth Houdijk traduit la joie, accompagnée par la guitare acoustique de Pierre-Yves Lebeau. Le dernier cycle de la nuit est terminé : il est cinq heures ! « Eveil » se déroule très lentement, baigné de douceur au milieu des synthés qui ont retrouvé toute leur sérénité.

Vous l’avez compris : ce CD pourrait plaire aux fans de Guillaume Corpard, Chris Beya Atoll et autres S.O.T.E., mais sans doute pas aux adeptes de AC/DC.

Les titres :

  1. « Ouverture »
  2. Premier cycle : sommeil lent, « Crépuscule (Le fleuve - 1) »
  3. Premier cycle : sommeil profond, « The Architect »
  4. Premier cycle : sommeil paradoxal, « Le dément (Les crocodiles gris - 1) »
  5. Premier cycle : latence, « Hyperdelic »
  6. Deuxième cycle : sommeil lent, « Sarbacane »
  7. Deuxième cycle : sommeil profond, « Le marbre (La bête et le marbre - 1) »
  8. Deuxième cycle : sommeil paradoxal, « The Mermaid »
  9. Deuxième cycle : latence, « China Dream »
  10. Troisième cycle : sommeil lent, « Les crocodiles gris (reprise) »
  11. Troisième cycle : sommeil profond, « Le silence sous les fondations »
  12. Troisième cycle : sommeil paradoxal, « La bête (La bête et le marbre - 2) »
  13. Troisième cycle : latence, « La voleuse de champignons »
  14. Dernier cycle : sommeil lent, « Constellations (Le fleuve - 2) »
  15. Dernier cycle : sommeil profond, « Les eaux sombres (Les crocodiles gris - 2) »
  16. Dernier cycle : sommeil paradoxal, « Le demi-dieu »
  17. Dernier cycle : latence, « Sarbacane (reprise) »
  18. « Eveil »

MM
Pays: FR
Musea Records ETCD46 / GA8672.AR
Sortie: 2004/05


Lu: 1522
Partager sur :
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium