Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 191 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 463 797
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ELECTRIC DUCKS - Back 'n' forth
/ paru le 21-04-2010 /

Il est maintenant superflu, voire inutile, de dire qu’AC/DC a accédé au rang d’institution du rock classique et qu’il génère par conséquent un flot de groupes suiveurs fortement influencés par son style. Des pompeurs de la première génération (Krokus) jusqu’aux récents petits jeunes d’Airbourne qui font semblant de ne pas avoir subi l’influence, on trouve toute une kyrielle de rémoras qui se sont engouffrés dans le sillage des maîtres AC/DC. Les Français des Electric Ducks sont de ceux-là. Au départ un groupe de reprises de la bande des frères Young, les Montpelliérains ont peu à peu laissé tomber le costard de collégien, les cloches et les canons qu’ils utilisaient sur scène comme les vrais AC/DC pour se tourner vers des compositions originales, bien sûr fortement marquées par AC/DC mais commençant à explorer des voies plus personnelles.

Cette évolution s’était traduite par un premier album en 2007, où les Electric Ducks exploitaient certes sans vergogne le filon ouvert par les illustres Australiens, mais parvenaient quand même à instiller une petite patte maison, notamment avec une ballade (qui n’est pas le genre d'AC/DC). Aujourd’hui avec "Back ‘n’ forth", les Electric Ducks continuent dans la vénération AC/DC avec une lecture personnalisée des saintes écritures rock laissées au monde par les frères Young et compagnie. L’album sort sur le label français Brennus, qui devrait assurer au groupe une distribution un peu moins confidentielle que celle de leur premier opus.

On y trouvera donc des riffs tendus comme on les aime, une rythmique impériale et le décibel facturé au prix de gros, avec en plus des harmonies vocales qui se détachent du style AC/DC et de très bons morceaux mid-tempos comme "Bumpin’ road", "How rock ‘n’ roll is" ou "Lighthouse". Signalons aussi que le guitariste Yannick Dejeaux est loin d’être manchot et que ses camarades Guilhem Constans (chant, qui ne cherche à imiter ni Bon Scott ni Brian Johnson), Stéphane Adam (guitare rythmique), Mousse Yahimi (basse) et Christophe Andrieux (batterie) se lancent avec lui à l’assaut de nos oreilles et que la production sortie d’un petit studio toulousain n’a rien à envier aux travaux d’Hercule des gros groupes de hard internationaux.

L’activité scénique des Electric Ducks n’est pas très connue et semble pour l’instant limitée au territoire français. Il serait de bon ton qu’ils franchissent un jour la frontière pour nous montrer de quoi ils sont capables.

François Becquart
Pays: FR
Brennus BR 8208
Sortie: 2009


Lu: 3122
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 25
• Semaines de présence au Top 30: 2
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium