Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 196 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 494 735
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DATSUNS (The) - Outta Sight/Outta Mind
/ paru le 08-07-2004 /

Le groupe néo-zélandais, autrefois baptisé Trinket, est composé de Rudolf de Borst (chant), Christian Livingstone, Phil Buscke et Matt Osment. Le producteur de ce CD n’est autre que John Paul Jones, bassiste de Led Zeppelin.

La figure de proue du groupe est le chanteur Dolf, qui s’est blessé récemment lors du tournage du clip « Blacken My Thumb ». Il a été transporté à l’hôpital et on a dû lui appliquer quelques points de suture. Mais cela appartient au passé.

Influencés par AC/DC et Led Zeppelin, The Datsuns font partie de la mouvance « garage punk rock » (The Strokes, Jet, The Vines, The Von Bondies, …). Ils sont venus à l’AB Club le 8 juin dernier. Ils sont encore meilleurs sur scène que sur disque, paraît-il. Ils sont entrés en studio dès la fin de leur tournée pour préserver cette impression de spontanéité. L’album parle essentiellement de la tournée et des femmes. Ben tiens !

En tout cas, « Blacken My Thumb » déménage comme ce n’est pas possible, comme tous les autres titres d’ailleurs. L’énergie que ce groupe dégage est digne de Jet et ce n’est pas peu dire. Comme chez les Strokes, il n’y a pas de prise de tête mais on fait ça pour le fun, rien que pour le fun.

« That Sure Ain’t Right » est tout en rythme martelé et en riffs dévastateurs. Du heavy rock pareil, on en redemande. Il paraît destiné à une carrière en single. « Girls Best Friend » est beaucoup plus nuancé mais c’est loin d’être soft. La mélodie est très belle mais elle est ponctuée par des riffs genre Yardbirds ou Them. John Paul Jones y tient les claviers.

« Messin’ Around » est un heavy rock de derrière les fagots, avec un chanteur déchaîné et des backing vocals déments. AC/DC n’est pas loin. Ici aussi, John Paul Jones joue des claviers. « Cherry Lane » est bourré de punch, même s’il n’est pas le meilleur des meilleurs. « Get Up! (Don’t Fight It) » est un autre morceau rentre dedans où les guitares ont la part belle. Soli en distorsions, riffs ravageurs, la section rythmique ponctue tout cela avec beaucoup de talent.

« Hong Kong Fury » rappelle plutôt Deep Purple que le Zep. « What I’ve Lost » est un titre beaucoup plus subtil, sans doute le meilleur de l’album. Il a été composé par Christian. Il montre en tout cas les perspectives d’évolution du groupe vers une musique plus élaborée. Ici aussi, John Paul Jones tient les claviers.

« You Can’t Find Me » renoue avec le rock musclé et ferait un excellent single. En tout cas, il cartonne grave. On peut dire exactement la même chose pour « Don’t Come Knocking ». Sur « Lucille », plage un peu hybride, Christian joue des claviers. « I Got No Words » débute sur un tempo lent assez jazzy, pour évoluer vers un style que ne renierait pas Led Zeppelin. Voilà de quoi terminer l’album en beauté.

Les maîtres-mots pour ce CD sont énergie et fun. C’est un retour aux sources et l’essence même du rock. Si vous aimez Jet, The Strokes, The Vines, ceci est pour vous. Vous ne le regretterez pas.

Les titres :

  1. « Blacken My Thumb »
  2. « That Sure Ain’t Right »
  3. « Girls Best Friend »
  4. « Messin’ Around »
  5. « Cherry Lane »
  6. « Get Up! (Don’t Fight It) »
  7. « Hong Kong Fury »
  8. « What I’ve Lost »
  9. « You Can’t Find Me »
  10. « Don’t Come Knocking »
  11. « Lucille »
  12. « I Got No Words »

MM
Pays: NZ
Hell Squad Records / V2 VVR1026942
Sortie: 2004/06/04


Lu: 1982
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium