Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Vikki Carr (1941)
  • George Frayne (1944)
  • Allan Gorrie (1946)
  • Brian May (1947)
  • Bernie Leadon (1947)
  • Keith Godchaux (1947)
  • Allen Collins (1952)
  • Kevin Haskins (1960)
  • Leroy Wolfgramm (1966)
  • Ged Lynch (1968)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 172 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 004 263
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CURRIE, Justin - The Great War
/ paru le 08-05-2010 /

Justin Currie fait la peau aux clichés, et particulièrement aux sentimentaux. Sur un titre de son nouveau CD, il s’empare de l'une des chansons les plus passionnantes de l'histoire de la musique, « You'll Never Walk Alone », uniquement pour la reformuler dans une réponse intitulée « You’ll Always Walk Alone ».

Sur « Anywhere I am away from you », Currie affirme que, pour sa part, il se sent seulement en sécurité lorsque son être aimé est loin de ses yeux. En guise de clin d’œil, il déclare que ce CD n’est dédié à personne et qu’il se suffit à lui-même.

Currie a fait son chemin brillamment depuis plus de deux décennies maintenant. Ancien leader du groupe écossais criminellement sous-estimé Del Amitri et maintenant artiste solo, il définit allégrement les frontières du cynisme pop. La puissance pop de Del Amitri est en contraste avec le désarroi des paroles de Currie.

Dans son premier CD de 2007 « What Is Love for? », il avait affaibli le tempo et s’était débarrassé de tout le triomphe du rock et utilisé ses paroles pour battre l'amour en pièces. Ce n’est donc pas une surprise si le deuxième et dernier album solo de Currie, « The Great War », est moins pur ou révélateur que son premier opus. Mais c’est un travail formidable, articulé autour des mélodies finement ciselées de Currie, avec des accroches bien placées et des voix chaudes.

Il semble que cette « grande guerre » est celle qu’il mène avec lui-même. Justin Currie évite de passer pour un vieux schnock grâce à l'honnêteté de son auto-critique, la beauté de son chant et la verve de sa musique.

Olivier Dahon
Pays: GB
Rykodisc RykoRCD11009
Sortie: 2010/05/04


Lu: 1258
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 136
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium