Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Gary Talley (1947)
  • Sib Hashian (1949)
  • Kevin Rowland (1953)
  • Colin Moulding (1955)
  • Chris Tsangarides (1956)
  • Gilby Clarke (1962)
  • Maria McKee (1964)
  • Steve Gorman (1967)
  • Kelvin Mercer (1969)
  • †Paul Williams (1973)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 195 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 595 765
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


WITCHERY - Witchkrieg
/ paru le 08-06-2010 /

Les Suédois de Witchery reviennent avec un nouvel album qui devrait faire trembler murs, têtes et ligues de vertu. Avec ce "Witchkrieg", titre tout en finesse, les thrashers scandinaves mettent la barre assez haute, à la fois dans l’écriture, la puissance de feu et le choix des invités. Witchery lui-même est comparable à un super-groupe puisque tous ses membres opèrent dans des formations parallèles. Patrick Jensen (guitare) joue dans The Haunted, Richard Rimfält (guitare) travaille pour Séance, le bassiste Sharlee D’Angelo est un habitué d’Arch Enemy et de Spiritual Beggars et Martin Axe écrase les fûts chez Opeth et Bloodbath. Au chant, le groupe a recruté récemment l’imposant Legion, en provenance directe de Marduk, ce qui n’est pas rien.

Le line-up est déjà prestigieux mais les invités ne le sont pas moins. C’est tout simplement Kerry King, le mitrailleur latéral de Slayer, qui place un solo de bûcheron sur le premier titre "Witchkrieg". On trouve aussi le vétéran Hank Sherman (de l’ultra-mythique Mercyful Fate) qui assène un solo sur "The God who fell from Earth". Le massacre se poursuit avec une intervention de Gary Holt et Lee Altus de chez Exodus, qui donnent avec "The reaver" un des plus grands moments de l’album. Andy LaRocque de King Diamond vient hanter "From dead to worse" et Jim Durkin de Dark Angel assassine "One foot in the grave".

Le résultat est tout à fait formidable, entre thrash classique, heavy metal très méchant, death metal mesuré et black jamais vulgaire. L’inspiration de Witchery va chercher dans les thèmes classiques de l’horreur ("Devil rides out", "Hellhound", "Witch hunter") et la suite de dix morceaux roule sur l’auditeur avec la grâce d’un rouleau compresseur en flammes. Il existe un onzième titre bonus sur l’édition digipack, pour ceux qui veulent faire du zèle.

Ce cinquième album en un peu plus de dix ans continue de confirmer la réputation d’excellence de Witchery, qui frappe à nouveau très fort.

François Becquart
Pays: SE
Century Media
Sortie: 2010/06/21


Lu: 1792
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 14
• Semaines de présence au Top 30: 6
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium