Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Vikki Carr (1941)
  • George Frayne (1944)
  • Allan Gorrie (1946)
  • Brian May (1947)
  • Bernie Leadon (1947)
  • Keith Godchaux (1947)
  • Allen Collins (1952)
  • Kevin Haskins (1960)
  • Leroy Wolfgramm (1966)
  • Ged Lynch (1968)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 159 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 993 906
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AIN SOPH AUR - Des Pierres Blanches…
/ paru le 22-06-2010 /

Post-punk, cold wave, gothique, voici l'atmosphère dans laquelle évolue la formation parisienne Ain Soph Aur, menée par Phil K. (chant), et Toy (guitare et orchestration). Le duo évolue dans la scène punk depuis une vingtaine d'années, bien que cet album penche clairement vers le gothique. La première écoute ne m'a pas vraiment convaincu, les boîtes à rythmes sont trop convenues et le son n'est pas terrible. Pourtant, le premier titre "Aepentinam" offre un potentiel intéressant, avec une rythmique qui me rappelle un peu "Army Of Me" de Björk.

Côté voix, il y a quelque chose d'intéressant, un ton grave et solennel à la fois qui convient bien à l'ambiance instrumentale. Autre défaut important à mon sens, les guitares lead sont trop en avant et le son est assez cheap, trop numérique, sans chaleur. Avec "30_04_04", le ton s'alourdit et le tempo ralentit, je reste mitigé. Dans "Notre Enfer", on décroche carrément avec les larsens de guitare et le son trop électronique de la boîte à rythmes. "Pas Baisser Les Bras" se veut plus électro, avec un chant plus parlé, quelques passages atmosphériques, mais toujours ce côté "maquette" et une monotonie qui s'installe.

Avec le gros riff de guitare de "Méfiance", on se prend un peu au jeu et le ton indus n'est pas mauvais. Une autre lacune qui transparaît dans toutes les compositions est le fait qu'elles soient presque toutes dans le même ton, d'où une redondance trop lassante. Il faudra attendre "Le Fil Du Rasoir", dernière chanson de l'album pour se mettre quelque chose de plus consistant à l'oreille. Ce titre de plus de sept minutes est certes mieux construit, mais il ne parvient pas à faire oublier le reste de l'album, qui est trop moyen.

Xavier Rossey
Pays: FR
Manic Depression MD0017
Sortie: 2010/04/16


Lu: 2572
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 145
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium