Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Pinkney (1925)
  • Bobby Helms (1933)
  • Floyd Ashton (1933)
  • Mike Seeger (1933)
  • Nesbert Hooper (1938)
  • Johnny Thunder (1941)
  • Pete York (1942)
  • Tommy Aldridge (1950)
  • Rick Price (1951)
  • Matt Johnson (1961)
  • Marcia Schofield (1962)
  • †Jackie Edwards (1992)
  • †Jerry Wexler (2008)
  • †Johnny Moore (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 179 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 532 558
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ANATHEMA - We're here because we're here
/ paru le 03-07-2010 /

Formé en 1990 à Liverpool, le groupe des frères Cavanagh n'avait plus véritablement sorti d'album depuis "A Natural Disaster" en 2003. Il y avait bien eu "Hindsight" en 2008, mais il s'agissait là d'un album acoustique qui revisitait des anciens morceaux avec de nouveaux arrangements. Anathema fait donc son retour avec un opus au titre existentiel, voire fataliste. Notez que le mixage a été réalisé par Steven Wilson de Porcupine Tree.

Ce nouvel album est livré dans un beau packaging. La couverture invite à la méditation, tout comme ce reste de brise-lame au dos qui semble mener à l'éternité. Le livret comprend toutes les paroles ainsi que les textes lus durant certains titres.

Passons à la musique. Anathema nous emmène dans un monde qui nous fait tourner la tête. Sa musique nous prend par les tripes pour ne plus nous quitter dans un enivrant "Thin Air". Le chant lancinant de "Summernight Horizon" s'écoule sur un rythme rapide. "Dreaming Light" est plus lent et mélancolique. "Everything" est un bijou côté mélodie, une véritable envolée captivante qui ferait un excellent single. Les arrangements sont soignés et bien plus fouillés qu'ils n'en ont l'air, tout en dégageant une grande simplicité.

Léger et aérien au début, surtout axé sur les voix, "Angels Walk Among Us" prend de l'ampleur au fil du temps. Il s'enchaîne avec "Presence" dont le texte récité invite à la méditation. "A Simple Mistake" est baigné d'une tension vocale sur un tissage musical léger qui devient heavy sur le final. Une remise en question. Le groove dévastateur de "Get Off Get Out" capture nos sens. La guitare y est incisive, la basse grondante.

Le côté sombre du morceau "Universal" est accentué par les cordes du London Session Orchestra. Il nous capture dans ses filets pour ne plus nous lâcher et nous voilà pris par l'ambiance intense qui s'en dégage. Pour "Hindsight", qui était aussi le titre de l'album acoustique de 2008, un texte est lu en fond alors que l'ambiance s'installe peu à peu.

Anathema nous offre un album exceptionnel qui nous enivre de ses notes mirifiques. L'ambiance qui s'en dégage vous hissera au firmament et son intensité de vous quittera plus. Vous ne résisterez pas à l'appel de la touche replay ! Un MUST !

JPL
Pays: GB
Kscope 145
Sortie: 2010/05/31


Lu: 4671
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 1
• Semaines de présence au Top 30: 12
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium