Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Phil Everly (1939)
  • Janis Joplin (1943)
  • Joe Butler (1943)
  • Rod Evans (1945)
  • Dolly Parton (1946)
  • Harvey Hinsley (1948)
  • Robert Palmer (1949)
  • Francis Buchholz (1950)
  • Dewey Bunnell (1951)
  • Mickey Virtue (1957)
  • Caron Wheeler (1963)
  • †Carl Perkins (1998)
  • †Joe Stubbs (1998)
  • †Wilson Pickett (2006)
  • †Denny Doherty (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 692 295
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DUFF, Dom - Roc'h
/ paru le 08-07-2010 /

Un peu plus d’un an après son album live « (e-unan) », voilà notre power folker breton Dom Duff qui nous revient déjà avec un nouvel album, qui marque aussi le 10e anniversaire de sa carrière solo.

Dom Duff nous propose un pagan folk énergique, à la tessiture principalement acoustique, avec de la personnalité à revendre. Le titre « Telemakaezh », par exemple, vous met des milliers de fourmis dans les jambes et plein de bulles dans la tête, tant son rythme et sa mélodie sont contagieux. Et cela vaut pour tout l’album.

Outre les instruments de base classique, guitare, basse, batterie et percussions, il y a aussi de la mandoline, du violon, du banjo, un e-bow (sorte d’archet électronique pour guitare), qui apportent la touche folk acoustique. Bien sûr, le chant est en breton, mais cela n’implique pas automatiquement que « Roc’h » offre une musique celtique, que du contraire, c’est clairement un pagan power folk breton frais et puissant que joue ici Dom Duff. Le premier titre, avec un rythme chaloupé, invite à une sorte de mélopée, un peu dans le style du « I’ve seen all good people », mais ici en plus enlevé et plus dense. « Roc’h » annonce véritablement la couleur de ce qui suit, avec une mélodie s’appuyant clairement sur des variations rythmiques. On pressent tout de suite que la musique de Dom Duff, si elle convainc sans réserve sur disque, est aussi et surtout une musique vivante qui se nourrit de rencontres et qui doit prendre toute sa dimension live.

Les 12 morceaux défilent sans redondance aucune, mais dans une unité de ton qui confère à « Roc’h » une identité propre, presque patrimoniale, qui soutient la sincérité du propos. Toutes les compositions sont signées de la main de Dom Duff, à l’exception de « Brezhoneg ‘Raok », une reprise d’Alan Stivell, prônant l’utilisation de la langue bretonne pour une Bretagne vivante – ce qui devrait plaire à Bart...

« Laouen », déjà présent sur le disque précédent de Duff mais dans une version live, est proposé ici avec un nouvel habillage séduisant. « Nevezshant Johnnie » pratique une incursion plus celtique, alors que « Skuizh », sur la lassitude, adopte un ton en phase avec le thème du morceau. « Yec’hed Mat », qui signifie « à la vôtre », termine cet album avec des paroles festives bienvenues.

« Roc’h » est donc un disque principalement acoustique, revigorant, dynamique, construit sur des compositions solides, relevées par une voix chaude et puissante, un disque parfait autant pour l’écoute intime ou le plaisir musical tout court que pour un moment d’ambiance conviviale entre amis. On est loin des poncifs du genre, « Roc’h » est un véritable album de folk « roc’k », sans faiblesse. Si vous appréciez des artistes comme « Neil Young » dans sa fibre acoustique, vous succomberez au dernier bébé de Dom Duff, cependant moins désespéré que peut l’être Young.

Enfin, notons la très belle pochette et le livret qui propose les textes en breton avec traduction française et anglaise. Le message est clairement tourné vers l’extérieur (certains dans notre plat pays devraient s’en inspirer…), venant d’un Breton et de sa région, une des plus belles d’Europe (mondiales diront les autochtones…). Je confirme.

Musiciens :

  • Dom Duff – chant, guitare, banjo, mandoline, e-bow
  • Nicola Hayes – violon
  • Dom Bott – basse
  • Morad Aït Abdelmalek – batterie
  • David Séité – percussions
  • Huw Rees – batterie
Liste des morceaux :
  1. Kan an Awen 4:05
  2. Roc’h 3:15
  3. Chenfich 3:37
  4. Telemakaezh 3:28
  5. Teuz ar er Dianket 3:28
  6. Laouen 3:48
  7. Brezhoneg ‘Raok 4:16
  8. Kimiad Hawaii 3:53
  9. Avel Dit 4:39
  10. Nevezshant Johnnie 3:40
  11. Skuizh on 2:50
  12. Yec’hed Mat 3:31

Eric Piettre
Pays: FR
Boutou Production DDFF004
Sortie: 2010/05/06


Lu: 2055
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 15
• Semaines de présence au Top 30: 5
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium