Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Phil Everly (1939)
  • Janis Joplin (1943)
  • Joe Butler (1943)
  • Rod Evans (1945)
  • Dolly Parton (1946)
  • Harvey Hinsley (1948)
  • Robert Palmer (1949)
  • Francis Buchholz (1950)
  • Dewey Bunnell (1951)
  • Mickey Virtue (1957)
  • Caron Wheeler (1963)
  • †Carl Perkins (1998)
  • †Joe Stubbs (1998)
  • †Wilson Pickett (2006)
  • †Denny Doherty (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 182 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 691 956
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BEEN OBSCENE - The magic table dance
/ paru le 19-08-2010 /

La scène stoner autrichienne s'enrichit d'un nouveau groupe qui commercialise son premier album sur le label Elektrohasch. Le label de Stefan Koglek, guitariste et maître à penser du groupe allemand Colour Haze, a fait confiance à Been Obscene, jeune groupe fondé en 2007 à Salzbourg, et leur a permis de se faire connaître avec ce "The magic table dance" tout à fait sympathique et complètement dans l'optique stoner / rock psychédélique lourd aux sonorités seventies.

Le groupe, composé de Thomas Nachtigal (chant et guitare), Peter Kreyci (guitare), Philipp Zezula (basse) et Robert Schoosleitner (batterie), a réuni un savoureux mélange de rock stoner, de psychédélisme puissant, de sonorités seventies associées à une écriture plus moderne. Ceci donne des titres aériens comme "The magic table dance" mais aussi des démonstrations de force comme "Come over" ou l'excellent "Freakin' rabbit". On sent aussi des développements plus rock contemporain avec "Impressions", nerveusement rythmé et chanté avec un souci poussé de la mélodie.

On trouve chez Been Obscene le souci du travail bien fait, de la production minutieuse, du placement toujours équilibré des instruments et de la construction dynamique des morceaux. On arrive dans le gros de l'album avec "Demons", 14 minutes de jam psychédélique intense, passant d'épisodes relaxés à des charges de brontosaures sous électrodes, pour ensuite revenir vers des eaux calmes et limpides. Le petit intermède "Ring ring" ouvre la voie à un dernier morceau encore bien consistant, "How it feels". Been Obscene est aussi à l'aise dans la munition de petit calibre que dans l'obus à longue portée. Le groupe ne se perd jamais dans des élucubrations dont il aurait du mal à trouver la sortie et met en place des mélodies que l'on suit facilement.

Le disque de Been Obscene rappelle bien sûr Colour Haze mais aussi les Queens Of The Stone Age ou les argentins de Los Natas. Le groupe a participé au mythique festival stoner Duna Jam, en Sardaigne, en compagnie de Motorpsycho, Colour Haze ou My Sleeping Karma. Le groupe tournant pour le moment essentiellement en Autriche et dans le sud de l'Allemagne, il serait intéressant de pouvoir compter sur un passage en Belgique un de ces jours.

François Becquart
Pays: AT
Elektrohasch 142
Sortie: 2010/08/27


Lu: 2413
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 88
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium