Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Pinkney (1925)
  • Bobby Helms (1933)
  • Floyd Ashton (1933)
  • Mike Seeger (1933)
  • Nesbert Hooper (1938)
  • Johnny Thunder (1941)
  • Pete York (1942)
  • Tommy Aldridge (1950)
  • Rick Price (1951)
  • Matt Johnson (1961)
  • Marcia Schofield (1962)
  • †Jackie Edwards (1992)
  • †Jerry Wexler (2008)
  • †Johnny Moore (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 175 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 544 392
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ABACUS - Destiny
/ paru le 23-08-2010 /

Groupe allemand né en 1971, dissous en 1976 après 4 albums produits à l’époque par Giorgio Moroder (qui se distinguera par la suite dans le disco), ressuscité en 1980 et re-dissous en 1983, Abacus renaît une fois de plus de ses cendres en 2001, publie un album de pop rock progressif. 2010 voit la réalisation d’un nouvel album pour le groupe, « Destiny ».

Entièrement composé entre 2007 et 2009 par le claviériste et chanteur (backing vocals) Jürgen Wimpelberg, « Destiny » propose en 6 titres un rock progressif agréable, bien monté, mais assez convenu, sinon passéiste, surtout au niveau du son. Principalement basé sur les claviers avec force symphonisme, l’album livre des titres avec variations propres au prog seventies inspiré de Pink Floyd ou Emerson Lake & Palmer, voire des premiers Yes.

Dans « Promise land », le chant et les chœurs sonnent un peu trop Eagles ou même variétés US pour être convaincants, surtout quand des nappes de claviers stéréotypés early ’80 viennent les ensucrer. « Destiny » possède une mélodie chantée séduisante, mais l’orchestration générale retombe dans les travers évoqués ci-avant.

Après une intro symphonico-pompeuse, « The light » visite dans ses refrains le Pink Floyd époque « Pulse », presque plus vrai que nature si ce n’est que l’original a bien plus de force dans ses compositions et dans sa musicalité. En son milieu, un break à la guitare acoustique offre un intermède frais au morceau. On sent aussi de temps en temps l’influence d’ELP, surtout dans les soli de Wimpelberg. « The fight » suit dans la même veine, avec des breaks et variations de climats. Le chant est à deux ou trois (courtes) fois à la limite de la justesse.

Un disque bien fait, assez agréable à écouter, mais au son ouaté et sans réelle personnalité, bref du prog AOR, lisse, et ceci surtout à cause d’une production trop moelleuse, ne servant pas les compositions, ne les magnifiant pas. Un traitement plus musclé à la réalisation de « Destiny » lui aurait donné de vivifiantes couleurs.

Musiciens :

  • Jürgen Wimpelberg - claviers et chant
  • Stefan Mageney - chant
  • Mario Schramme - guitares
  • Werner Schimaniak - guitares, cithare, tambourin
  • Reinhard Schulte - basse
  • Rainer Niklowitz - batterie, percussion
  • Manfred Degener - Violoncelle
Liste des morceaux :
  1. When I Depart 7:30
  2. Promised Land 6:53
  3. One More Embrace 8:01
  4. Destiny 10:08
  5. The Light 13:21
  6. The Fight 8:24

Eric Piettre
Pays: DE/GB
Musea Records FGBG 4856
Sortie: 2010/06/18


Lu: 2655
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 104
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium