Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 381
7 derniers jours:
Interview de Leo Leoni
30 derniers jours:
News en vrac : volume 371

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Eartha Kitt (1927)
  • Grady Martin (1929)
  • John Perrone (1935)
  • Chris Montez (1944)
  • William Hart (1945)
  • Dominic Troiano (1946)
  • Mick Taylor (1948)
  • Sheila Hutchinson (1953)
  • Steve Earle (1955)
  • Paul Young (1956)
  • Susannah Hoffs (1957)
  • Simone Simons (1985)
  • †Dale Griffin (2016)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6820 membres.
- En ligne, nous sommes 187 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 613 638
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FRONTIER(S) - There will be no miracles here
/ paru le 26-08-2010 /

Frontier(s) est un nouveau groupe formé à Louisville (Kentucky) par des musiciens qui ont déjà un certain nombre d'années d'expérience dans le domaine musical. Le chanteur Chris Higdon a été vu dans des groupes locaux comme Elliott (entre 1995 et 2003) ou Falling Forward (de 1991 à 1995, il y a donc près de vingt ans). Le guitariste Matt Wieder était quant à lui opérationnel dans des groupes comme Guilt (de 1992 à 1996), Mouthpiece (de 1994 à 1996), Automatic (de 1997 à 1999) ou The Enkindels (de 1998 à 2000). Et le batteur Eagle Barber vient de Staygold, un groupe de Seattle responsable d'un album en 2002.

Ces trois hommes se retrouvent donc dans Frontier(s), au line-up complété par Bryan Todd (basse). Leur premier album "There will be no miracles here" sort sur Arctic Rodeo qui assure sa distribution pour l'Europe. Bon, maintenant il faut trouver des choses à dire sur le contenu de ce disque, car il y a quand même ici une sacrée impression de déjà entendu. De manière générale, les dix titres qui composent cet album passent bien, on sent un peu toutes sortes d'influences, de Pearl Jam à U2 ("Little wolves", "Von veneer", "Sea of Galilee") en passant par Placebo ("Abul Abbas", "Dirty pets").

Frontier(s) parvient à capter l'attention sur la première partie de son disque avec un mélange efficace de guitares costaudes et d'une rythmique élastique. "Bones" est en ce sens un des morceaux les plus intéressants, car varié dans ses ambiances et agressif dans son refrain. Ensuite, la deuxième partie de l'album sonne comme une reconstitution de la première partie, avec un rock teinté d'émocore, sympathique mais assez linéaire. En ce sens, le titre de l'album qui, je le rappelle, est "There will be no miracles here", est tout à fait prophétique. Voilà de la véritable honnêteté. Pas de miracles, effectivement, les riffs se succèdent, on dodeline de la tête, on est content, on range le disque après écoute sur ses étagères. Mais le ressortira-t-on un jour ?

François Becquart
Pays: US
Arctic Rodeo Recordings ARR019CD
Sortie: 2010/08/23


Lu: 1526
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 140
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium