Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bruce Johnston (1944)
  • Gilson Lavis (1951)
  • Margo Timmins (1961)
  • Michael Ball (1962)
  • Laurence Colbert (1970)
  • †John Entwistle (2002)
  • †Robert Dwayne Womack (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6732 membres.
- En ligne, nous sommes 163 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
101 672 068
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


WIGWAM - Live Music From The Twilight Zone
/ paru le 18-09-2010 /

Wigwam… la suite. À propos de "Being", je vous ai écrit que c’était la dernière réalisation de la première mouture de cette formation finlandaise. En studio eut-il fallu préciser. La véritable dernière apparition discographique de Jukka Gustavson et Pekka Pohjola avec le groupe est en fait sur cet album public enregistré en juin 1974 dans trois clubs d’Helsinki (si je ne me trompe). Cette production marque également l’apparition d’un nouveau musicien dans le groupe : Pekka Rechardt, le guitariste de la deuxième époque du groupe.

Ce qui frappe à l’examen de la liste, c’est qu’aucun morceau des albums précédents ne se trouve sur ce disque. Seul le très musclé "Pigstorm" figurera sur l’album suivant : "Nuclear Nightclub". Quatre reprises : "The Moon Struck One" de The Band, une très belle composition de Robbie Robertson, "Help Me / Checkin’ Up On My Baby" de Sonny Boy Williamson et Willie Dixon. Au rayon reprises, en hommage au groupe de prédilection de Wigwam, les Beatles : "Imagine" de John Lennon ( fallait-il le préciser ?) et "Let It Be", ces deux dernières reprises n’apportent pas grand-chose à l’édifice si ce n’est le superbe solo de basse de Pekka Pohjola sur "Let It Be".

Outre l'excellent "Pigstorm" et les reprises précitées figurent "Groundswell", première compo de Pekka Rechardt pour le groupe, subtil instrumental tout en arpèges, "Nipstys" autre instrumental signé par Pekka Pohjola celui-là, dans le plus pur style canterburien, rappelant Camel ou Caravan et présentant également par endroits quelques accents de musique classique, Pohjola oblige ! Le disque se clôture sur la pièce de résistance signée Jim Pembroke : "Grass For Blades", belle intro vocale suivie d’une longue partie instrumentale jazz-rock probablement en partie improvisée. L’improvisation semble être d’ailleurs très présente sur ce disque, véritable prestation publique sur laquelle le groupe se lâche.

Un pur live donc, avec ses qualités et ses défauts, spontanéité, mise en évidence de la haute virtuosité des musiciens, mais malheureusement quelques longueurs dans les parties instrumentales. Un très bon album cependant permettant de clôturer en beauté la première époque de Wigwam.

Pascal Laurent
Pays: FI
Esoteric Recordings ECLEC 2185
Sortie: 2010/02/22 (réédition, original 1975)


Lu: 1725
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium