Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Screamin' Jay Hawkins (1929)
  • Papa Dee Allen (1931)
  • Brian Auger (1939)
  • Martha Reeves (1941)
  • Lonnie Mack (1941)
  • Robin McDonald (1943)
  • Danny McCulloch (1945)
  • Tim Lynch (1946)
  • Phil Harris (1948)
  • Wally Bryson (1949)
  • Cesar Zuiderwijk (1950)
  • Richard Branson (1950)
  • Glenn Hughes (1950)
  • Terry Chambers (1955)
  • Nigel Twist (1958)
  • Jack Irons (1962)
  • †Bobby Fuller (1966)
  • †Christa Paffgen (Nico) (1988)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 168 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 979 017
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


TIMBER TIMBRE - Timber Timbre
/ paru le 22-09-2010 /

En 2005, le Canadien Taylor Kirk enregistre seul "Cedar Shakes" dans une cabane paumée au milieu de la forêt dans l’Ontario. Puis, il décide de jouer avec ses potes (Mika Posen au violon et Simon Trottier aux synthés et à la pedal steel guitar) et c’est sous le nom de Timber Timbre qu’ils sortent en 2007 "Medicinals".

Ce troisième album éponyme est fait de mélodies qui ne sont pas sans rappeler Portishead. Une entrée en matière, "Demon Host", un folk détendu quasi religieux qui lorgne vers Bon Iver. "Lay Down in the Tall Grass" est déconcertant, une sorte de trip hop lent bluesy spatial et éthéré, avec un accord d’orgue qui se répète à l’infini. "Until the night over" résonne comme une romance coincée dans une ambiance de film d’espionnage. "Magic Arrow" défile lentement, dans une tonalité crépusculaire, mais les accords de guitares sautillants viennent donner une touche de légèreté. "We’ll find out" est un folk-blues en apesanteur, où viennent se poser délicatement des cordes de violon et une harpe électronique. Le son est dépouillé à l’extrême mais très présent. La voix, légèrement étranglée et vibrante, captive. "Trouble comes knocking" semble être taillée pour le bayou et des marais où pourraient surgir des êtres maléfiques. Tels les vampires de la série TV True Blood, la voix de Taylor Kirk nous ensorcelle. "No Bold Villain", plus roots et traditionnel, est le dernier morceau de ce disque qui a fière allure.

Le groupe s’est produit pas plus tard que la semaine dernière au Botanique, et à en lire les chroniques parues dans la presse, leur prestation live a visiblement laissé le public sur les rotules.

Olivier Dahon
Pays: CA
Full Time Hobby FTH101
Sortie: 2010/09/20


Lu: 2380
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 46
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium