Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 191 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 480 093
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CROWN (The) - Doomsday king
/ paru le 23-09-2010 /

Cette année, The Crown fête ses vingt ans. Ce n’est donc pas à un groupe de jeunes freluquets que nous avons affaire mais un gang de solides death métallurgistes qui ont durci sous le marteau. Le groupe s’est d’abord appelé Crown Of Thorns et se forme à Trollhättan en Suède, à mi-chemin entre Stockholm et Oslo, en plein milieu de forêts ravitaillées par les corbeaux. Ce genre d’endroit est toujours propice à la création de groupes qui combattent le froid et l’ennui avec la furie métallique et des sonorités infernales. Nous sommes donc très loin d’Abba lorsque Marko Tervonen (guitare), Magnus Olsfelt (basse), Janne Saarenpää (batterie), Robert Österberg (guitare) et Johan Lindstrand (chant) commencent à faire parler d’eux sur une petite compilation locale sortie en 1992 et surtout avec leur première démo "Forever heaven gone" en 1993.

Vient ensuite la montée en puissance avec les deux premiers albums de Crown Of Thorns, "The burning" (1995) et "Eternal death" (1997). Nous sommes alors en pleine explosion du death metal suédois, avec des groupes comme Dark Tranquillity, At The Gates, Dismember, Opeth, Therion ou Sentenced. Crown Of Thorns évolue donc dans le milieu du death metal mélodique (enfin, mélodique, tout est relatif…) avant de prendre un tournant plus brutal (on peut ?) et de se rebaptiser The Crown lorsqu’il sort son troisième album "Hell is here" en 1999. Commence alors la deuxième partie de la carrière du groupe, faite d’albums respectés dans les milieux death et associant des influences héritées d’At The Gates ou de Motörhead. Le chanteur Johan Lindstrand quitte le groupe en 2001 pour être brièvement remplacé par Tomas Lindberg (ex-At The Gates) qui lui rend ensuite le micro l’année suivante. Johan Lindstrand quitte à nouveau The Crown en 2004, lors de la sortie de "Crowned unholy", un réenregistrement de leur album "Crowned in terror" sorti deux ans auparavant.

Depuis 2004, on n’avait pas eu l’occasion d’entendre de nouvel album de The Crown mais voici qu’en 2009, le groupe ressurgit avec un nouveau chanteur, Jonas Stålhammar (ex-God Macabre), et un nouvel album qui sort ces temps-ci, "Doomsday king". Le moins que l’on puisse dire, c’est que The Crown n’a pas perdu la main et revient avec une œuvre compacte, ultra-violente, déversant en dix titres toutes les forges de l’enfer sur nos tympans pétrifiés. Ici, plus question de mélodie, c’est du bon gros death et thrash ultra-puissant, dont le son n’est pas sans rappeler les premiers Entombed. Autrement dit, voilà un symbole de qualité qui ralliera tous les inconditionnels du genre et tiendra éloignés tous ceux qui attendent encore une reformation d’Abba.

François Becquart
Pays: SE
Century Media
Sortie: 2010/09/27


Lu: 1381
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 103
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium