Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-01-2018
› NOYADES + MONOTROPHY + ZOZO VIOLENTA (Bruxelles)
› BRIDES OF LUCIFER (Bruxelles)
› ZIMMERMAN (Gent)

Les 7 prochains jours:
22-01 The SCANERS (Bruxelles)
22-01 DEER TICK (Bruxelles)
22-01 Lee BAINS III and The GLORY FIRES (Bruxelles)
23-01 SEPTICFLESH + INQUISITION + ODIOUS (Vosselaar)
23-01 Roland DACOS (Liège)
23-01 Lina TULLGREN (Liège)
23-01 DEPEDRO (Leuven)
24-01 STEREOPHONICS + Ales FRANCIS (Bruxelles)
24-01 Natalie PRASS + Nilüfer YANYA + Daniel BLUMBERG (Bruxelles)
24-01 Mathilde RENAULT (Bruxelles)
24-01 ARCH ENEMY + WINTERSUN + TRIBULATION + JINJER (Borgerhout)
25-01 TANAE (Liège)
25-01 LE SINGE BLANC + DON VITO + The MARY HART ATTACK (Bruxelles)
25-01 36 CRAZYFISTS + 68 + ALL HAIL THE YETI (Bruxelles)
25-01 A. SAVAGE + Jack COOPER (Gent)
26-01 BARELY AUTUMN (Bruxelles)
26-01 ZOMBIE ZOMBIE + CAMERA + CAPELO (Bruxelles)
26-01 STARCRAWLER (Bruxelles)
26-01 GLORYHAMMER + CIVIL WAR + DENDERA (Vosselaar)
26-01 The SONICS + The ERROR TEAM (Kortrijk)
26-01 BERTIER + Kouzy LARSEN (Ittre)
27-01 BOMBERBATZ + KHOHD (Liège)
27-01 Omar SOULEYMAN + Gan GAH (Bruxelles)
27-01 TRIO CISCO HERZHAFT (Liège)
27-01 LIIMA + SHY DOG (Bruxelles)
27-01 The SONICS + The GOON MAT and LORD BERNARDO (Liège)
27-01 NOTHING BUT THIEVES + The XCERTS + AIRWAYS (Borgerhout)
27-01 Romain HUMEAU (Ittre)
28-01 THE SOUND OF THE BELGIAN UNDERGROUND (Bruxelles)
28-01 Adrian CROWLEY + Nadine KHOURI (Bruxelles)

Mois en cours:
Janvier 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 


Anniversaires

  • Snooks Eaglin (1936)
  • Ritchie Havens (1941)
  • Edwin Starr (1942)
  • Billy Ocean (1950)
  • †Jackie Wilson (1984)
  • †Champion Jack Dupree (1992)
  • †Colonel Tom Parker (1997)
  • †Charles Brown (1999)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6823 membres.
- En ligne, nous sommes 134 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
107 740 938
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ASIA - Spirit of the Night - The Phoenix Tour Live in Cambridge 2009 (DVD)
/ paru le 02-11-2010 /

Fondé en 1981 par John Wetton (Mogul Trash, Family, King Crimson, Uriah Heep, Roxy Music, Bryan Ferry, Roger Chapman, Wishbone Ash, UK), Geoff Downes (Buggles, Yes), Steve Howe (Yes) et Carl Palmer (Atomic Rooster, Emerson, Lake & Palmer), Asia devait logiquement réussir une carrière exceptionnelle. Tous avaient prouvé leurs talents artistiques, tous avaient connu les pressions extrêmes liées au succès public, tous avaient la volonté de passer à autre chose, lassés par leur ancien groupe ou désireux de réorienter leur carrière.

Dès 1982, leur premier album « Asia » triomphe à travers le monde. Il contient de nombreux titres qui serviront de piliers en concert tout au long de la carrière du groupe. Prolifique, responsable de la plupart des compositions, le duo Wetton/Downes a rapidement pris la direction des opérations. En 1983, le second album « Alpha » cartonne encore dans les charts, mais à un degré moindre. La vie trépidante conséquente au succès a déjà amené son lot de turbulences, dont le brusque départ de John Wetton lors d’une tournée au Japon. Remplacé au pied levé par Greg Lake (King Crimson, Emerson, Lake & Palmer) qui ne convainc pas, il est rappelé. Les tensions internes persistent et Steve Howe finit par jeter le gant pour rejoindre GTR. Le déclin se confirme avec le troisième album, « Astra » sorti en 1985. Il voit l’arrivée du guitariste Mandy Meyer (Krokus). Peu de compositions sortent du lot et les ventes s’en ressentent. Asia entre alors en semi-léthargie, vivotant entre les projets divers de chacun.

En 1992, fatigué des caprices de son partenaire, Geoff Downes relance la machine avec John Payne, bassiste, chanteur et compositeur. Ils avaient récemment collaboré sur un projet solo du claviériste. Ce nouveau duo se révèle rapidement aussi performant que le précédent. Jusqu’en 2006, année de leur séparation, le duo avec différents guitaristes (Al Pitrelli, Azziz Ibrahim, Elliot Randall, Guthrie Govan, …), batteurs (Michael Sturgis, Chris Slade) et invités (dont Steve Howe et Carl Palmer, Ian Crichton, Simon Phillips, …) continue de tourner intensivement et d’enregistrer d’excellents albums dans un registre plus Rock FM que Progressif. Si le succès est plus limité, il est loin d’être anodin et les tournées font salles combles.

Malgré un départ intéressant de sa carrière solo (« Battle Lines », « Akustika », « Arkangel »), John Wetton regrette rapidement son choix. Désireux de reprendre sa place, il tente alors avec une stupéfiante régularité de convaincre son ex-partenaire Geoff Downes, dépositaire officiel du label Asia, d'en revenir à l'ancienne configuration. Après des retrouvailles sur l’album « Icon » en 2005, les deux hommes s’unissent à nouveau. Ce fait constitue le premier pas dans la reconstitution du groupe historique. L’anniversaire des vingt-cinq ans d’existence d’Asia sert de prétexte idéal et entérine le largage de John Payne, qui reçoit malgré tout l’autorisation de poursuivre sous le nom de Asia Featuring John Payne.

« Phoenix », l’album du retour, paraît en 2008. Les saveurs d’antan sont pleinement retrouvées. Si le niveau global du premier album n’est pas atteint, il dépasse sans hésitation tous les autres publiés par le duo Wetton/Downes.

Quant à ce DVD, enregistré en 2009, il confirme le retour en forme du quatuor historique. Indiscutablement, la mayonnaise prend toujours sans avoir pourtant révisé quoique se soit à la formule.

Certains avanceront deux regrets majeurs. Ils partent de la constatation qu’entre 1985 et 2009, il ne semble pas s’être passé grand-chose. D’abord, la période Payne/Downes est purement et simplement gommée. Ensuite, l’excellent « Phoenix » ne semble pas servir de tremplin pour l’avenir.

Bien que vieillis, les quatre bonhommes n’ont rien perdu de leur talent. D’allure toujours très « British », Geoff Downes est égal à lui-même. Comme à l’habitude, il sait y faire sans trop en faire. Sans s’encombrer de longues démonstrations techniques aux claviers, il construit l’environnement, le nourrit et l’enrobe. Déjà à l’époque de son entrée dans Yes, il reprenait plutôt la ligne de Tony Kaye que celle de Rick Wakeman. Plus corpulent, les cheveux courts et la calvitie naissante, assez statique, John Wetton campe devant son micro. Il a conservé intacte cette voix magnifique. À la basse, sans démériter, il fait preuve de moins d’audace. Steve Howe n’a rien perdu de son adresse sur le manche. Il le prouve à volonté, en solo particulièrement, et s’agite pas mal sur scène. On ne peut se tromper, il s’amuse. Le temps paraît avoir peu d’emprise sur Carl Palmer. Il reste un batteur de référence, toujours technique et percutant.

Au niveau du répertoire interprété, il n’y a rien à signaler de bien particulier. Tout est excellent. Tous ces titres sont des classiques. Enregistré lors d’un autre concert, le bonus est également un classique, mais du répertoire de King Crimson celui-là. Il provient de son premier album. Son compositeur, Ian McDonald, les retrouve sur scène. Sauf pour ce titre, la qualité sonore et visuelle est très satisfaisante.

En conclusion, le produit plaira principalement aux fans du groupe. Pourtant, on ne peut qu’espérer qu’il dépasse ce cadre nostalgique, car cet ensemble mérite mieux. La valeur de son personnel et l’élégance de son style, entre Rock Progressif et F.M., sont encore confirmées ici. Il ne reste qu’à espérer qu’un jour le quatuor évolue en quintette, avec John Payne.

Les titres :

  1. « One Time Will Tell » (Wetton/Downes)(1)
  2. « Time Again » (Wetton/Downes/Howe/Palmer)(1)
  3. « An Extraordinary Life » (Wetton/Downes)(3)
  4. « My Own Time » (Wetton/Downes)(2)
  5. « Open Your Eyes » (Wetton/Downes)(2)
  6. « Here Comes the Feeling » (Wetton/Downes)(1)
  7. « Never Again » (Wetton/Downes)(3)
  8. « The Heat Goes On » (Wetton/Downes)(2)
  9. « Sole Survivor » (Wetton/Downes)(1)
  10. « Don’t Cry » (Wetton/Downes)(2)
  11. « Heat of the Moment » (Wetton/Downes)(1)
  12. « In the Court of the Crimson King » (McDonald/Sinfield)(4)
(1)« Asia » (1982)
(2)« Alpha » (1983)
(3)« Phoenix » (2008)
(4)« In the Court of the Crimson King » (1969) de King Crimson

Le groupe :
  • Geoffrey Downes : Claviers & Chant
  • John Wetton : Basse & Chant
  • Steve Howe : Guitares & Chant
  • Carl Palmer : Batterie & Percussion
    +
  • Ian McDonald : Flûte

JPS1er
Pays: GB
Frontiers Records FR DVD 027
Sortie: 2010/10/15


Lu: 2308
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 31
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium