Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 149 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 413 349
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AREKNAMES - Areknamés
/ paru le 18-08-2004 /

Areknamés est un groupe italien formé au début de l'année 2000. Après avoir signé chez Black Widow Records, ils nous proposent ici leur premier album. Le groupe est composé de Michele Epifani aux claviers, guitares et chant, Piero Ranalli à la basse et Mino Vitelli à la batterie et aux percussions.

La musique étonne d'emblée par son caractère datant du début des années 70. Si Van der Graaf Generator ou Atomic Rooster vous disent quelque-chose, ce sont les références auxquelles on pense en premier. "A day among four walls" nous plonge dans l'ambiance du Van der Graaf de Peter Hammill. Tout y est. La musique dévoile son côté écorché vif alternant entre passages doux et violents. Le chant si particulier du Sieur Hammill est au programme. Sur "Wasted time", vous ajoutez un peu des premiers King Crimson au fameux générateur et le tour est joué.

"Down" nous plonge dans un titre emmené par l'orgue et dont le côté heavy est bien dans le style Atomic Rooster. Par contre, le mélange violence/douceur sortira à nouveau d'une ambiance très Van der Graaf Generator. C'est tout en douceur, langoureusement pourrait-on presque dire, que "Season of death" débute. Sur cette ambiance presque psychédélique, la voix s'enflamme par moment. Puis, c'est l'explosion musicale menée principalement par des claviers à la Vincent Crane.

La musique s'emballe avec "Boredom" sur un chant plutôt parsemé. L'album se termine alors sur "Grain of sand lost in the sea". Comme sur tous les morceaux, le chant démontrera ses capacités de sensibilité et de grande expressivité. Le côté plus heavy de certains passages de ce titre, dû probablement au son de la guitare qui dégage une certaine violence, le rapproche à nouveau de Atomic Rooster. Le final nous emporte sur une mélodie emmenée par la basse.

Voilà un album qui plaira à ceux qui aiment ce son seventies tel celui d'un certain Van der Graaf Generator. Ce sera peut-être aussi le principal problème que rencontrera Areknamés pour se faire connaître. Cependant, ils nous offrent de bien belles et nouvelles pièces musicales. Si vous aimez Peter Hammill et les premiers King Crimson, il vous faut écouter cet album.

JPL
Pays: IT
Black Widow Records BWRCD 071-2
Sortie: 2004/01/12


Lu: 2695
Partager sur :
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

Anonyme
le 18/08/2004 | mon évaluation:
excellent ,un de mes albums favoris du moment

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium