Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 147 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 067 570
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CHAOS CONSPIRACY - Indie Rock Makes Me Sick
/ paru le 22-11-2010 /

Formation italienne ayant vu le jour en 2003, le groupe est influencé par le post hardcore et l'alternatif notamment. Un premier album ("Out Of Place") voit le jour en 2005, et en 2007 le projet s'oriente vers une musique instrumentale plutôt que chantée. Le trio actuel se compose de Mob à la guitare, Murphy à la basse, et de Monkey à la batterie. "Indie Rock Makes Me Sick" est donc le premier album sous ce line-up instrumental.

Ça sonne d'emblée très brut, sec, gros riff, batterie puissante, syncopes, variations entre métal et parfois quelques traits plus funks. C'est aussi assez monocorde dans le sens ou il faudra attendre le quatrième titre ("1816 The Number Of The Gnome") pour entendre un changement de tonalité. On a aussi une impression générale de copier/collé, car manque de cohésion au sein même des morceaux.

Rythmiquement, il y a des choses intéressantes, voir notamment dans "......." (à noter qu'il y a deux titres qui s'appellent comme ça ; je me réfère ici au premier, la plage 5), mais par contre on ressent un cruel manque de mélodie. Et cette impression perdure tout au long de l'écoute. "I.O.R. Money" sauve un peu les meubles, car un peu plus varié et avec quelques accents de guitare en son clair.

Je suis aussi étonné qu'un groupe instrumental ne sorte rien en terme de mélodies à la guitare, je ne parle même pas de soli. Ici, rien du tout, ce qui rend cette musique encore moins intéressante. Les gros riffs et l'artillerie lourde en basse/batterie, ça passe pendant quelques minutes, mais tout un album, ça devient vite redondant. "Noam Is My Copilot" se détache du lot cependant puisqu'il accueille un saxophoniste pour des phrasés plutôt dans l'esprit free-jazz. En conclusion, à moins que vous ne soyez un inconditionnel du style, cet album ne risque pas de vous intéresser vraiment.

Xavier Rossey
Pays: IT
Roadrunner 8033622531104
Sortie: 2010/11/19


Lu: 1626
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 114
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium