Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Mails en vrac
7 derniers jours:
Lacuna Coil au Moonlight Music Hall
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Professor Longhair (1918)
  • Chas Chandler (1938)
  • Sam Andrews (1941)
  • Keith Richards (1943)
  • Bobby Keys (1943)
  • Martha Johnson (1950)
  • Elliot Easton (1953)
  • Grant Marshall (1959)
  • †Jimmy Nolan (1983)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 154 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 473 093
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BURKE, Dec - Destroy all monitors
/ paru le 09-12-2010 /

Declan Burke était le chanteur et guitariste du groupe néo-prog anglais Darwin’s Radio qu’il a quitté fin 2009, après 6 années passées en son sein. Il a aussi collaboré avec Frost et a participé à l’enregistrement de leurs deux derniers albums, « Experiments in Mass Appeal » (2008) et « The Philadelphia Experiment » (2010). Dec Burke réalise aujourd’hui son premier album sous son nom, « Destroy all monitors ».

Avec ce disque, Burke affiche sa volonté d’aborder de nouveaux challenges, délaisse donc le prog de Darwin‘s Radio et s’oriente vers une musique plus pop, mais qui s’avère ambitieuse, riche et même classieuse. Les titres sont moins longs, mais les mélodies sont toujours présentes et les claviers occupent une place prépondérante, même si la guitare n’est pas oubliée, loin de là. En fait, la pop de Burke se situe quelque part à la croisée des chemins de Depeche Mode, des Foo Fighters et de Darwin’s Radio.

« The last time » inaugure l’album avec des tons résolument modernes, une mélodie qui capte sur une rythmique solide, une guitare incisive et la voix typique de Burke, le tout donnant d’emblée une réelle identité personnelle à ce premier titre ainsi qu’à l’ensemble de l’album. Le côté pop se dévoile avec « Winter to summer » et « Sometimes », lequel laisse entendre des relents eighties métissés d’Ultravox et de Simple Minds, sans toutefois prendre le dessus sur la personnalité musicale propre à Dec Burke.

« Secret lives » déborde d’énergie, suivi par deux ballades, « Open », tout en délicatesse et avec une trame mélodique que l‘on pourrait retrouver chez Pain Of Salvation, et « Promised », avec plus d’épaisseur et une belle partie de guitare. « Small hours » renoue avec un rythme plus dynamique, continue dans les mélodies accrocheuses et les soli de guitare inspirés. « Destroy all monsters », dernier titre de l’album, est plus long que les autres titres et retrouve une approche plus prog, plus complexe.

Dec Burke nous propose avec son premier disque une musique pop de qualité supérieure, consistante, dans laquelle se retrouvent certaines caractéristiques prog issues de son cursus musical passé. La musicalité et l’instrumentation entourant les mélodies sont riches, ces dernières accrocheuses mais empruntant parfois peut-être trop au même registre. Il n’empêche, Burke nous offre un album réussi, prometteur d’une suite intéressante. Pour info, l’artiste a recruté un groupe pour l’accompagner en tournée et s’est produit récemment aux Pays-Bas et en Angleterre.

Musiciens :

  • Dec Burke - chant, guitare, claviers
  • Nathan King - basse
  • Steve Kightley - basse
  • Tim Churchman - batterie
Liste des morceaux :
  1. The Last Time 5:12
  2. Winter to Summer 3:50
  3. Signs of Life 4:52
  4. Sometimes 3:58
  5. Secret Lives 3:39
  6. Open 4:34
  7. Promised 6:34
  8. Small Hours 5:32
  9. Destroy All Monsters 7:02

Eric Piettre
Pays: GB
Progrock Records PRR 830
Sortie: 2010/09/17


Lu: 1907
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 90
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium