Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
Dour Festival
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Arthur Brown (1942)
  • Jeff Beck (1944)
  • Colin Blunstone (1945)
  • Mick Fleetwood (1947)
  • Patrick Moraz (1948)
  • John Illsey (1949)
  • Derrick "Duckie" Simpson (1950)
  • Terence Wilson (1957)
  • Jeff Cease (1957)
  • Andy McCluskey (1959)
  • Curt Smith (1961)
  • Emppu Vuorinen (1978)
  • †Thomas Iain Smith (2007)
  • †Dave Carpenter (2008)
  • †Peter Quaife (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 139 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 545 165
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COSMIC TRIP MACHINE - The curse of Lord space devil
/ paru le 24-12-2010 /

Le voyage des Belges de Cosmic Trip Machine débute en 2008, lorsque Will Z et Majnun s’extraient des restes de leur précédent groupe et décident de continuer à deux en rassemblant quelques chansons écrites par le passé et de se lancer dans la conception d’un album appelé "Lord space devil". Les deux garçons entrent en studio et accouchent dans la fraîcheur et la sérénité d’un premier album folk psychédélique planant, entre rock et musique indienne, parsemé d’effets sonores inspirés des films de série B des années 60 et 70. Cet album rencontre un cyber-succès sur le site internet du groupe avec plusieurs milliers de téléchargements à son actif.

L’année suivante, Cosmic Trip Machine réalise "Vampyros roussos", une œuvre toujours aussi imaginative, mais cette fois-ci plus rock. Le concept est une bande-son imaginaire, une sorte d’opéra rock érotico horrifique des années 70 inspiré de films d’horreur comme Vampyros lesbos, Beyond the valley of the dolls, Suspiria ou Carnival of souls. Le titre "(Not) very high" est présent sur la compilation psychédélique américaine "Trip inside this house : Summer solstice 2009" et Cosmic Trip Machine se produit au festival psychédélique Yellowstock à Geel en août 2009.

Au moment d’entrer en studio pour réaliser une suite à "Lord space devil" devant s’appeler "Son of Lord space devil", les hommes de Cosmic Trip Machine connaissent toute une série de problèmes : le batteur s’en va, Majnun est en pleine dépression et Will Z est incapable de chanter. Les choses semblent soumises à une malédiction et le producteur OG est appelé en renfort pour chambouler le projet, le reprendre de zéro et servir d’exorciste afin de conjurer les forces négatives qui entourent le projet. Cosmic Trip Machine triomphe du mal en concrétisant ce troisième album "The curse of lord space devil", qui se veut résolument psychédélique, folk et tantrique. Inspiré de textes bouddhistes et de poèmes mystiques, "The curse of Lord space devil" est un très beau voyage dans des ambiances calmes et rassérénées, idéal pour reposer son âme et son esprit, loin de la frénésie du monde moderne. Un folk zeppelinien (période "Led Zeppelin III") est régulièrement assailli de solos de guitare flamboyants et inspirés. Cela fait aussi un peu penser à des formations psychédéliques contemporaines comme les Flower Kings, Red Sparowes ou Grails. A l’issue de la dizaine de titres qui jalonnent ce parcours, on aboutit à la pièce maîtresse, les neuf minutes aériennes de "Lord space devil".

Un excellent moment de rock psychédélique inspiré, délicat et tout simplement beau qui donne envie de découvrir les autres œuvres de Cosmic Trip Machine et de voler avec lui dans l’espace fertile de son imagination musicale.

François Becquart
Pays: BE
Nasoni 102-2
Sortie: 2010/12/03


Lu: 1913
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 66
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium