Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Eddie Kirkland (1923)
  • Mal Waldron (1926)
  • †Robert Johnson (1938)
  • Sean Bonniwell (1940)
  • Kevin Ayers (1945)
  • Gary Loizzo (1945)
  • Gordon Fleet (1946)
  • Barry Hay (1948)
  • Scott Asheton (1949)
  • Joey Spampinato (1950)
  • James "J.T." Taylor (1953)
  • Tim Farriss (1957)
  • Madonna (1958)
  • Belinda Carlisle (1958)
  • †Elvis Presley (1977)
  • †Ronnie Drew (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 180 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 558 244
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


GAZPACHO - Missa Atropos
/ paru le 09-01-2011 /

Deux ans après "tick-tock", Gazpacho nous propose un nouveau concept album, "Missa Atropos". Cette fois, il n'y pas comme fil conducteur une histoire, ce sont en fait différents tableaux qui nous parlent de sentiments qui nous traversent. Ils nous parlent de la mort, de la peur et de la solitude. Inutile de dire que l'ambiance générale a de l'importance. Ça tombe bien, Gazpacho n'a pas son pareil pour tisser les ambiances.

Seulement voilà, c'est plus l'ambiance générale qui prime dans ce disque, reléguant le côté mélodique à sa plus simple expression. Vous me direz que Gazpacho est toujours très mélodique, et c'est vrai. Mais ce qui manque peut-être ce sont des mélodies qui nous emportent. Ici l'ambiance s'incruste au fil du temps et des écoutes, un peu à l'image de "Defense Mechanism" qui explose dans son final. Mais souvent cela reste sombre, plongé dans une mélancolie lancinante qui ne décolle pas comme avec "I Was Never Here" ou "Missa Atropos".

Pourtant, le groupe n'a pas son pareil pour tisser les ambiances. Ils le prouvent encore cette fois. Claviers, guitares et cordes le démontrent, mais surtout la voix de Jan Henrik Ohme qui ne manque pas de captiver l'auditeur. Tout est admirablement ciselé jusqu'au moindre détail. L'ensemble dégage aussi une grande sensibilité.

L'album régalera les fans de Radiohead. Il faudra cependant plusieurs écoutes pour le découvrir et s'y sentir bien. Et si vous êtes dans un mauvais jour, il vous laissera peut-être indifférent. Un conseil dans ce cas, réécoutez le plus tard, car il en vaut la peine. N'empêche qu'on aurait aimé quelques mélodies qui s'incrustent et des envolées à vous couper le souffle. Rien de cela ici. Dommage. Aussi pour découvrir Gazpacho, je conseillerais les albums "Night" et "tick-tock".

JPL
Pays: NO
HWT Records / Kscope / Bertus
Sortie: 2011/01/24


Lu: 3719
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 15
• Semaines de présence au Top 30: 9
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium