Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Spencer Davis (1941)
  • Wolfgang Flur (1947)
  • Ron Asheton (1948)
  • Geezer Butler (1949)
  • Mick Tucker (1949)
  • John Wetton (1949)
  • Chet McCracken (1952)
  • Bruce Crump (1957)
  • †Billie Holiday (1959)
  • Lou Barlow (1966)
  • †John Coltrane (1967)
  • †Chas Chandler (1996)
  • †Gordon Waller (2009)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 165 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 961 110
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


COOGANS BLUFF - Magic bubbles
/ paru le 18-01-2011 /

Les gens de Coogans Bluff unissent leurs forces à Rostock (Allemagne) au début des années 2000 pour consacrer leurs efforts au bon vieux gros rock des années 70. Thilo Streubel (chant), Willi Paschen (guitare), Clemens Marasus (basse) et Charlie Paschen (batterie) sont tombés tout petits dans Thin lizzy, UFO, Jimi Hendrix, Golden Earring, les Stooges, Can ou Pearl Jam et cela se sent bien sur leur deuxième album "Magic bubbles". Celui-ci fait suite à "CB funk", sorti en 2007 sur le label Dritte Wahl.

Autre référence bien seventies, le nom de Coogans Bluff qui est la traduction anglaise du film "Un shérif à New York" de 1968, avec Clint Eastwood dans le rôle d’un flic qui flingue d’abord et discute après. Les musiciens de Coogans Bluff doivent vouer une adoration pour le grand Clint puisque le premier titre de leur nouvel album s’appelle "Hang ’em high", un autre film de 1968 avec Clint Eastwood dans le rôle d’un shérif qui flingue d’abord et discute après (on a déjà vu ça).

Pour ce qui est de flinguer, les hommes de Coogans Bluff savent y faire. On sent les balles voler bas dès le premier titre et l’échange de tirs continue avec "Marshall law" (un stoner rapide qui traverse la pièce en renversant tout), "What’s left" (qui fait l’objet du nouveau single du groupe) ou "What’s the deal" (qui reprend le saccage là où "Marshall law" l’avait laissé). Coogans Bluff révèle aussi un petit penchant pour le krautrock des années 70 et diversifie son rock puissant avec des éléments jazzy ("∞"), paie un petit tribut aux Black Crowes sur "The information", s’offre un petit voyage dans la stratosphère psychédélique avec "Magic bubbles" et distille une ballade classique à la Free dans "Ready for love/After lights". "I believe" achève les débats avec un superbe moment, entre lenteur recueillie et décharge électrique finale.

Il y a donc très peu à jeter sur cet album qui place Coogans Bluff parmi les excellents groupes espoirs de la galaxie stoner. Espérons qu’avec eux les années 10 seront encore riches en stoner inspiré et en revival seventies.

François Becquart
Pays: DE
World In Sound 3011
Sortie: 2011/01/14


Lu: 2716
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 16
• Semaines de présence au Top 30: 11
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium