Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • John Lodge (1945)
  • Kim Carnes (1945)
  • Carlos Santana (1947)
  • Paul Cook (1956)
  • Michael MacNeil (1958)
  • Chris Cornell (1964)
  • Andrew Levy (1966)
  • †Roy Hamilton (1969)
  • †Artie Traum (2008)
  • †Chester Bennington (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 162 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 025 353
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FÉ, Pura TRIO - Live! A blues night in North Carolina
/ paru le 18-02-2011 /

Le blues n’a pas été que l’affaire des Noirs américains se lamentant dans les champs de coton. Il vient aussi de la nation indienne, qui était là avant tout le monde et qui revendique sa part dans l’émergence du blues aux États-Unis. C’est en tout cas la position défendue par Pura Fé, une Indienne issue de la tribu Tuscarora, un peuple rattaché aux Iroquois et par conséquent originaire de l’est des États-Unis. Pura Fé a plus d’une corde à son arc (sans jeu de mots) puisqu’elle est non seulement chanteuse, mais également poète, danseuse, actrice, enseignante et militante. Originaire de New York City, Pura Fé s’est installée dans les années 90 en Caroline du Nord, là où se trouvent les racines de sa tribu. Elle a gagné sa notoriété en faisant partie du groupe Ulali, un trio vocal amérindien qui fut le premier trio féminin à inclure de la musique traditionnelle indienne avec des éléments plus contemporains de la musique populaire blanche. En 2005, Pura Fé quitte ce groupe et lance sa carrière solo. Elle a ainsi à son actif plusieurs albums : "Caution to the wind" (1995), "Follow your heart's desire" (2004), "Hold the rain" (2007), "Full Moon rising" (2009).

On la retrouve ici avec son tout nouvel album qui, comme les deux précédents, sort sur le label Dixie Frog. Si vous aimez le blues mâtiné de musique folk américaine et les voix superbes, cet album est pour vous. Pura Fé et ses acolytes Cary Morin (guitare et chant) et Pete Knudson (percussions et chant) nous sortent le grand jeu avec un concert de plus de deux heures réparti en deux CD, enregistré au Shared Visions Retreat Center de Durham en Caroline du Nord le 21 août 2010. Le trio est assisté de Justin Robinson et du Dear Clan Singers, qui apportent des harmonies vocales sur certains titres. La plupart des morceaux sont composés par Pura Fé et Cary Morin mais quelques reprises ("Flight tonight" de Joni Mitchell ou le célèbre "Summertime" de George Gerschwin) viennent se glisser dans la set list. Ici, pas question de danses de la pluie mais de superbes morceaux oscillant entre blues et folk, toujours enluminés de la voix d’airain de Pura Fé et soutenus par un public joyeux en communication totale avec les artistes.

N’oublions pas les Indiens, ils n’ont pas eu beaucoup de chance dans l’Histoire et ont beaucoup à nous apprendre. Leur façon de concevoir la musique traditionnelle américaine est des plus intéressantes et des plus édifiantes.

François Becquart
Pays: US
Dixie Frog DFGCD 8699
Sortie: 2011/02/21


Lu: 1593
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 59
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium