Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Pinkney (1925)
  • Bobby Helms (1933)
  • Floyd Ashton (1933)
  • Mike Seeger (1933)
  • Nesbert Hooper (1938)
  • Johnny Thunder (1941)
  • Pete York (1942)
  • Tommy Aldridge (1950)
  • Rick Price (1951)
  • Matt Johnson (1961)
  • Marcia Schofield (1962)
  • †Jackie Edwards (1992)
  • †Jerry Wexler (2008)
  • †Johnny Moore (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 174 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 544 233
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ANIMA MUNDI - The Way
/ paru le 05-03-2011 /

Il y a un peu plus de deux ans que débarquait chez nous ce groupe cubain. Ils avaient alors mis quelques années pour affiner ce premier opus baptisé "Jagannath Orbit". Cette fois, tout aura été plus vite. Anima Mundi nous séduit déjà avec une belle pochette signée Javier Mauri (c'était déjà lui qui avait réalisé celle de "Jagannath Orbit"). Quant à la mise en pages du livret, c'est la claviériste Virginia Peraza qui s'en est occupée. Elle a aussi composé deux des quatre pièces avec le guitariste Roberto Diaz. On peut vraiment dire qu'ils sont les moteurs du groupe.

Avec ce nouvel album, Anima Mundi prend ses distances avec le rock progressif inspiré du Yes des seventies. Ils ne les renient pas pour autant, mais ils s'affirment plus. L'album est plus personnel. Ils ont développé leur propre style, même si un peu de Yes peut encore transpirer. C'est donc un groupe transfiguré qui nous présente "The Way". Côté line-up, seul le batteur a changé. Le nouveau se nomme José Manuel Govin. La basse est toujours tenue par Yaroski Corredera. Quant au chant de Carlos Sosa, il s'est encore bonifié.

L'énergie musicale de "Time to Understand" côtoie une douceur tendre avec des synthés chaleureux, une basse bondissante, des rifts acérés, des arrangements à un moment très symphoniques, à d'autres très acoustiques. Un solo de guitare dévoile la sensibilité à fleur de peau de Roberto Diaz.

La pièce maîtresse de cet opus est "Spring Knocks on the Door of Men", un morceau épique, en cinq actes, qui frôle la demi-heure. Le concept est basé sur les manuscrits d'un livre inconnu qui selon certains parle de science-fiction et d'autres d'un passé où les anciens avaient pressenti l'avenir. L'histoire vous est contée dans le livret. Si un léger Yes pointe parfois, des tons jazz-rock éveillent nos sens. Les voix sont étoffées et travaillées. La guitare sait se faire aérienne nous emmenant dans un voyage céleste. L'ensemble est très consistant et démontre une grande capacité de création.

"Flying to the Sun" prend plus un format chanson, du moins durant sa partie chantée. Mais il est tout aussi intense, surtout dans le passage central. C'est là que vient un long solo de guitare absolument sublime. "Cosmic Man" termine l'opus. Le synthé virevolte entre les chants. La voix de Sosa se fait intense et la mélodie captive. Sur la fin, la basse prend des couleurs très Chris Squire.

Anima Mundi nous propose là un album intense et très personnel. Une très belle réussite qui ravira les amateurs de rock progressif. Pas un instant d'ennui, la créativité est à son paroxysme. C'est l'album de la maturité. Ne le manquez sous aucun prétexte !

JPL
Pays: CU
Musea Records FGBG 4405
Sortie: 2011


Lu: 5057
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 1
• Semaines de présence au Top 30: 11
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

eric ge
le 18/03/2011 | mon évaluation:
Je conseille à tous les amateurs de prog et de Yes d'écouter ce fantastique album cubain, la chronique de JP reflète complètement la réalité. C'est simplement magistral. Ce n'est pas encore indiqué sur le site du Spirit of 66, Anima Mundi y serait le 14 juin prochain. A bon entendeur, ...
Philippe T
le 12/05/2011 | mon évaluation:
Le groupe cubain viendra bien au Spirit Of 66 de Verviers, ce sera le dimanche 19 juin à 18h30.
Alors, bien-sûr qu'il ne faut pas manquer une telle occasion !
Tous les amateurs de rock-progressif, de belles mélodies et de belles instrumentations se devront d'être là !
De plus, un groupe qui nous vient de si loin, ce n'est pas tous les jours !

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium