Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
News en vrac : volume 367
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 12-12-2017
› OH WONDER + IDER (Bruxelles)
› HIGH HI (Leuven)
› LONDON GRAMMAR + LO MOON (Merksem)
› The GODFATHERS (Verviers)

Les 7 prochains jours:
13-12 K's CHOICE + HELSINKI (Bruxelles)
13-12 DUO A L'ENCRE + CHASING PENGUINS + Frederic LEROUX (Bruxelles)
13-12 TINARIWEN (Sint-Niklaas)
13-12 BRNS + WHITE WINE (Liège)
13-12 The PICTUREBOOKS + The LORANES (Borgerhout)
13-12 Constanza GUZMAN (Liège)
13-12 CHANNEL ZERO (Leuven)
14-12 Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
14-12 ISOLDE (Sint-Niklaas)
14-12 BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
14-12 TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
14-12 FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
14-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
14-12 DAAU (Hasselt)
14-12 SON LITTLE (Bruxelles)
14-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
14-12 NAZARETH (Verviers)
14-12 The PROSPECTS (Borgerhout)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC (Leuven)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 TRICKY (Leuven)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Frank Sinatra (1915)
  • Dionne Warwick (1940)
  • Terry Kirkman (1941)
  • Mike Heron (1942)
  • Albert Lee (1943)
  • Dickey Betts (1943)
  • Grover Washington (1943)
  • Rob Tyner (1944)
  • Tony Williams (1945)
  • Clive Bunker (1946)
  • Ray Jackson (1948)
  • Dan Baird (1953)
  • Sheila Escovedo (1959)
  • †Tommy Bolin (1976)
  • †Ian Stewart (1985)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 169 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 283 861
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BOND, Grahame - Mighty Grahame Bond
/ paru le 13-03-2011 /

Compositeur, chanteur, saxophoniste et claviériste anglais né en 1937, Graham Bond a débuté sa carrière dans la formation Jazz de Don Rendell, avant d’intégrer en 1962 le Blues Incorporated d’Alexis Corner. En 1963, il fonde son propre groupe qui devient le Graham Bond Organization avec Jack Bruce, Ginger Baker puis Jon Hiseman, et Dick Heckstall-Smith remplaçant de John McLaughlin. En 1967, il clôt l’affaire, insatisfait de son insuccès relatif. À l’époque, il souffre surtout d’une addiction profonde aux drogues dures qui le rend de plus en plus instable et dépressif. Il ne parviendra d’ailleurs jamais à solutionner ce problème de façon durable, malgré plusieurs cures et séjours en hôpitaux psychiatriques. Cette situation persistante nuira à sa carrière et le mènera au suicide en 1974.

En 1968, parti aux États-Unis à la demande de Mercury Records UK pour aider un groupe qu’elle soutient, The Fool, il foire son boulot, mais trouve malgré tout l’opportunité d’enregistrer un premier album sur place, « Love Is the Law ». En dépit de ses qualités, mal promotionné et sans réel soutien scénique, celui-ci trouve peu d’écho. Pourtant, l’expérience est retentée, mais dans des conditions peu avantageuses. L’enregistrement de « Mighty Grahame Bond » s’effectuera en une quinzaine d’heures seulement, sans réelle préparation préalable.

Pourtant, à l’écoute, ce handicap semble s’être transformé en avantage. Clairement, si le manque de temps n’a pas permis de trop retravailler le sujet, il a rendu le résultat plus brut, plus direct, plus naturel. Le talent inné d’instrumentiste, de chanteur et de compositeur du bonhomme est sans cesse souligné. Pour la première fois, il ne se concentre que sur les claviers et le chant. Confié dans un premier temps à un autre musicien, le saxophone est en fin de compte gommé de la plupart des titres au moment du mixage, ce qui, de facto, installe mieux sa musique dans la réalité de son temps. Le guitariste Harvey Mandel y apporte aussi un vent de modernité bienvenu et une approche typiquement blanche et américaine du Blues. Bond avait récemment participé à son premier album solo, « Cristo Rendetor », qui ne marchait pas mal et lançait bien sa carrière. Ce guitariste originaire de Détroit possède un son caractéristique et un jeu directement reconnaissable. Tant en solo qu’en rythmique, il transcende les claviers de son leader du moment. Par la suite, il intégrera un temps Canned Heat, puis le groupe de John Mayall, sans jamais interrompre sa carrière solo. Il sera même testé pour assurer la succession de Mick Taylor au sein des Rolling Stones. On l’entend sur quelques titres de « Black and Blue », dont « Hot Stuff ». Ici, même si on le sent parfois un brin retenu ou hésitant, il imprime sa marque indélébile et inimitable, qui donne une indéniable personnalité à l’ensemble. Le bassiste Harvey Brooks et le batteur Fast Eddie Hoh, déjà réputés à l’époque, assurent une rythmique stupéfiante d’efficacité. Ils ont tous deux fait partie de l’Electric Flag. Comme c’est le cas d’Harvey Mandel, ils travaillent souvent avec Mike Bloomfield et Barry Goldberg.

En fait, cet album pourtant mal préparé est prenant de bout en bout. Le Blues domine largement. La perle suprême se nomme « Freaky Beak ». À découvrir absolument ! La mélodie est évidente, le chant poignant et intense, la rythmique répétitive mais phénoménale, les parties d’orgue et de guitare stupéfiantes tant en solo qu’en rythmique.

Autres belles pièces, « Water Water » avec ses solos d’orgue exceptionnels et les traits de guitare à l’arrière, les instrumentaux du même cru « Sisters and Brothers » et « Brothers and Sisters », Blues saccadés qui placent mieux encore les instrumentistes à l’avant-plan, et « Magic Mojo », Blues savoureux, lent et lourd.

Surprenant, le grandiloquent « Pictures in the Fire », l’excellent « Baroque » qui respire Focus et fusionne Blues, Jazz et Classique et enfin, le loufoque « Stiffnecked Chicken ».

Moins passionnant, « Walk Onto Me » place le mellotron en vedette.

Malgré cet excellent album, Graham Bond se retrouve dans une situation délicate. Couillonné par une entourloupe au niveau de ses royalties et sans permis de travail prolongé, il doit quitter les États-Unis. Comme le précédent, cet album ne sera donc pas réellement promotionné et entrera dans l’oubli. En conclusion, il est franchement impensable qu’il y reste.

Les titres (36’53) :

  1. Water Water (3’50)
  2. Oh Shining One (2’54)
  3. Pictures in the Fire (2’07)
  4. Baroque (3’08)
  5. Sisters and Brothers (5’48)
  6. Stiffnecked Chicken (3’23)
  7. Freaky Beak (5’00)
  8. Walk Onto Me (3’12)
  9. Magic Mojo (3’31)
  10. Brothers ans Sisters (4’00)
Les interprètes :
  • Graham Bond : Orgue, Mellotron, Chant & Compositions
  • Harvey Mandel : Guitare
  • Harvey Brooks : Basse
  • Eddie Hoh : Batterie
  • Drachen Theaker : Batterie
  • Frank Mayes : Saxophone (2, 10)

JPS1er
Pays: GB
Esoteric Recordings ECLEC2240
Sortie: 2011/01/31 (réédition, original 1969)


Lu: 2055
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium