Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Spencer Davis (1941)
  • Wolfgang Flur (1947)
  • Ron Asheton (1948)
  • Geezer Butler (1949)
  • Mick Tucker (1949)
  • John Wetton (1949)
  • Chet McCracken (1952)
  • Bruce Crump (1957)
  • †Billie Holiday (1959)
  • Lou Barlow (1966)
  • †John Coltrane (1967)
  • †Chas Chandler (1996)
  • †Gordon Waller (2009)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 167 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 961 065
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


ELEKTROCUTION (The) - Trouble Magnet
/ paru le 28-03-2011 /

Les BB Brunes vont pouvoir s’accrocher : il y a en France d’autres combos qui valent la peine, et même bien mieux qu’eux. Exemple : The Elektrocution, un quintette originaire de Rouen qui signe ces temps-ci son deuxième album. "Trouble magnet" fait suite à "Open heart surgery", qui était sorti en 2005 et n’avait été suivi que d’un EP en 2008, "Rise to the sun". Cet EP contenait déjà les quatre titres qui ont été intégrés à "Trouble Magnet" pour en faire un ensemble plus que cohérent.

Antoine (guitare), David (guitare), Maxime (chant), Yann (basse) et Yves (batterie) jouent ensemble depuis une dizaine d’années et ont acquis une certaine réputation locale dont il faudrait qu’elle se transformât en réputation nationale voire internationale, vu les bienfaits prodigués par ce "Trouble magnet" qui frappe là où ça fait mal.

L’album sort sur Pyromane Records, label qui possède également dans son écurie les Espagnols fous de Tokyo Sex Destruction, un des groupes les plus énergiques de la scène européenne. On sent aussi chez The Elektrocution cette énergie redoutable, héritée des MC5, Hellacopters, Datsuns et autres furieux nourris au triphasé. Ces types seraient Ricains, ils seraient déjà dans le grand cirque rock ‘n’ roll, avec tournées géantes, limousines, groupies, orgies et gloire à tous les étages. Mais ils sont Français et n’ont que la force de leur conviction rock et leur talent pour faire triompher leur musique. Ce sera déjà un bon début, car il faut admettre que "Trouble magnet" est une petite merveille d’équilibre entre rage ("Crystal clear", "Out of breath", "Trouble magnet"), mélodie ("Somewhere else", l’excellent "Everything I touch I break") et styles variés, que ce soit le rock pêchu ("Sweet Caroline"), la ballade intense ("Babylon by bus"), le stoner dansant ("Goddamn", "Biting the dust") ou le blues ("Rise to the sun", "La cour des miracles").

Ce deuxième album de The Elektrocution confirme les grosses qualités qui régnaient sur "Open heart surgery" et enfonce le clou. Oui, il y a bien une scène rock française qui en a dans le pantalon et il ne reste plus qu’à la découvrir.

François Becquart
Pays: FR
Pyromane Records PYRO 006
Sortie: 2011/05/01


Lu: 1698
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 57
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium