Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Kim Fowley (1939)
  • Barry Whitham (1946)
  • Cat Stevens (1947)
  • Howie Epstein (1955)
  • Henry Priestman (1958)
  • Jim Martin (1961)
  • Terry Caldwell (1974)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 161 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 032 784
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DOMO - Domo
/ paru le 01-04-2011 /

Une pochette élaborée à partir de la photo d’un Youri Gagarine en combinaison spatiale et de quelques signes cabalistiques plante le décor. Nous quittons la terre pour un trip cosmico-mystique.

Formé en janvier 2010 dans la région d’Alicante, Domo est un trio envoûtant bâti sur les cendres fumantes de quelques projets moribonds. Si, grâce à son célèbre Vostok 1, Gagarine fut le premier humain à se libérer de l’attraction de notre vielle planète pour explorer l’espace infini, nos amis espagnols, eux, n’ont pas vraiment besoin d’un habitacle de ferraille pour visiter les immensités sidérales. C’est le rock psychédélique qui leur sert de vaisseau stellaire. Inutile aussi, pour nos ‘exploradores’, d’avoir recours à un interminable compte à rebours. Un simple ‘Un, Dos, Tres’ suffit à les mettre en orbite !

La basse lancinante d’Oscar et la batterie folledingue de Poco servent de base de lancement aux explorations hallucinées dans lesquelles nous embarque la guitare de Sam. L’acid rock de la fin des sixties et le heavy rock des seventies définissent la trajectoire de notre minitrip aux confins du cosmos. Le fuzz, le wah wah et la disto sont notre carburant.

‘Dans l’espace, on ne s’entend pas crier’ dit le vieil adage cosmique. On ne s’entend pas chanter non plus, d’ailleurs. C’est probablement la raison pour laquelle la musique de Domo est (presque) entièrement instrumentale. Pas besoin de paroles. Le long monologue de la guitare en dit bien plus que d’inutiles bavardages.

De l’ouverture planante de "Nadi" aux vingt-quatre minutes d’expérimentation épiques de "Samsara", en passant par la six-cordes acoustique orientalisante de "Pretas" et le riff ultra-doom d’"Asura", Domo explore, en sept étapes mouvementées, les possibilités infinies de l'excursion psychédélique.

La page Myspace du groupe annonce déjà un second départ pour très bientôt. Nous en serons, c’est sûr !

Michel Serry
Pays: ES
Radix Records
Sortie: 2010/08


Lu: 2047
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 43
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

VOS COMMENTAIRES

michelserry
le 08/07/2011
L'album de Domo a été réédité le 01 juillet sur le label Radix Records.

http://musikaze.com/radixrecords


Avis aux amateurs !



Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium