Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Cleveland Duncan (1935)
  • Madeline Bell (1942)
  • Tony Joe White (1943)
  • Dino Danelli (1944)
  • Andy Mackay (1946)
  • David Essex (1947)
  • Blair Thornton (1950)
  • Ian Thomas (1950)
  • Janis Siegel (1952)
  • Dennis Greaves (1957)
  • Martin Gore (1961)
  • Tim Kellett (1964)
  • Nick Menza (1964)
  • Saul Hudson (1965)
  • Rob Dickinson (1965)
  • Alison Krauss (1971)
  • †Keith Godchaux (1979)
  • †Rob Collins (1996)
  • †Amy Winehouse (2011)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 162 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 078 053
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


SUE, Selah - Selah Sue
/ paru le 04-04-2011 /

Les chanteuses de soul, c’est comme les produits technologiques, on nous en sert à la pelle, avec des fonctionnalités intéressantes : une voix terrible, belles à regarder, allégées dans le cas d’Adele, qui a du perdre une dizaine de kilos entre 19 et 21, ses deux albums-âges. Souvent livrées avec une garantie limitée d’un an. Aujourd’hui nous testons notre Selah Sue (Sanne Putseys de son vrai nom), un produit de chez nous.

Selah Sue c’est de la soul, mais aussi du hiphop, du dubstep, du raggamuffin, genre peu souvent chroniqué ici. L’histoire de Selah, c’est une success-story, celle d’une ado de 14 ans qui trimballe sa voix dans des petits clubs. Elle s’invente un chant suspendu entre le flegme des poètes reggae et la hargne d’Erykah Badu ou de Lauryn Hill, jusqu’à ce que Milow la remarque. Suit alors dans les bacs le maxi "Black Part Love". C’est finalement aux côtés du producteur allemand Farhot (Nneka) et Patrice que Selah enregistre son long format, en suivant cette recette : une dose de soul sur laquelle s’ajoute des couches électroniques, créant un tapis de basses, de rythmes lourds, constituant un contrepoint essentiel à son chant. La recette fonctionne bien, révélant une balance maîtrisée entre la puissance des rythmiques et les vocalises haut perchées.

Production léchée, avec des invités de premier choix (Cee-Lo-Green, Meshell Ndegeocello), ce premier album possède une vraie énergie et tous les ingrédients pour casser la baraque. Ses trois concerts à l'Ancienne Belgique se sont vus complets en un éclair. En Belgique, pas encore de gouvernement et rien à déclarer ? Justement, si : Selah Sue. Et si le vent des tendances musicales soufflait désormais depuis le plat pays ?

Olivier Dahon
Pays: BE
Because Music BEC5772812
Sortie: 2011/03/04


Lu: 2918
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 27
• Semaines de présence au Top 30: 1
Lien connexe
Prochain(s) concert(s)
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium