Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 151 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 446 562
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AUSTERLITZ - Austerlitz
/ paru le 08-04-2011 /

Ce n'est pas un hasard si Gil Charvet et Nicolas Robache ont décidé de baptiser leur projet musical Austerlitz, en référence à la bataille qui consacra Napoléon à l'entame du XIXe siècle. Ces deux musiciens en provenance de Paris ont en effet une envie particulièrement pointue de faire bouger les choses et d'aller de l'avant. Armés de leurs instruments, ils ont mis au point une stratégie dans le but de se distinguer de leurs pairs. C'est ainsi qu'ils vivent désormais au rythme du rock asymétrique, dont ils ont mis en boîte une première approche voici deux ans déjà, sur un album éponyme qu'ils sortent finalement aujourd'hui à compte d'auteur.

Si l'auditeur lambda et le fan de musique remarqueront à peine les subtilités techniques de leur projet, il n'en sera certainement pas de même pour le mélomane averti ou le musicien aguerri qui s'extasieront vraisemblablement sur les changements de rythme atypiques que ce disque nous amène. Faisant plutôt partie de la première catégorie, c'est davantage le ressenti plutôt que la technique que nous allons disséquer. Rassurons dès lors les personnes qui auraient pris peur à la lecture de la première partie de cette chronique, car "Walking Into The Fire" installe d'emblée une atmosphère pop qui rappelle de loin Phoenix, surtout par rapport à l'environnement sonore. L'influence du groupe versaillais refera d'ailleurs surface régulièrement : "Happy Song?", "Seattle Town", "Yes But With You", mais pas "Stand By", dont l'accent anglais approximatif gâche quelque peu les bonnes idées.

En revanche, ils parviennent sans peine à muscler leur environnement. Ainsi, "Smoothing My Anger" et "No Sir" placent davantage les guitares en avant tout en conservant une réelle accessibilité tandis que "Rotten Ears" renvoie aux compositions déjantées qui font la réputation d'Art Brut. Et dans le même temps, un titre comme "Away" prend une dimension plus mélancolique (la voix fait beaucoup, mais on sent surtout un travail soigné autour des arrangements). Cela dit, la surprise vient avec "Stay In Line" aux sonorités plus électro et aux paroles saccadées majoritairement en français. Surprenant, mais tout aussi intéressant. À l'écoute de ce premier album, on n'ira pas jusqu'à affirmer qu'Austerlitz va révolutionner le monde de la musique avec son rock asymétrique, mais les idées sont là et chacun sait qu'avec des idées, on peut aller très loin…

Olivier Wouters
Pays: FR
Austerlitz AUSTERLITZ01
Sortie: 2011/03


Lu: 1422
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 96
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium