Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 419 316
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BEATLEJAM - Live at the Keswick Theatre
/ paru le 18-04-2011 /

Comme son nom l’indique, le projet Beatlejam est une réunion de musiciens ayant pour but de jammer sur des reprises des Beatles. Et en matière de jam, les types qui ont monté ce projet en connaissent un rayon. En effet, tout ce petit monde vient de groupes qui ont transformé en philosophie de vie les longues improvisations scéniques qui ont fait leur légende. On trouve dans Beatlejam Matt Abts (batteur de Gov’t Mule), Berry Oakler Jr. (bassiste des Allman Brothers), Vince Welnick (ex-Tubes devenu claviériste de Grateful Dead), Slick Aguilar (guitariste de Jefferson Starship) et Johnny Neel (claviers de Gov’t Mule, Allman Brothers ou Lonnie Mack). Ce projet n’est pas nouveau puisqu’il a été monté en 2001, à la suite du décès de George Harrison et après les dramatiques événements du 11 septembre. L’album que nous avons entre les mains a donc près de dix ans mais ne sort que maintenant. Depuis, le claviériste Vince Welnick a eu le temps de se suicider en 2006.

Avec le pedigree des musiciens susmentionnés, il va falloir s’attendre à d’interminables solos en tous genres au cours de cette revisite de quelques-uns des titres les plus fameux des Beatles. Et ça ne manque pas d’arriver quand on voit la longueur des morceaux, qui oscillent entre six et neuf minutes, sur des chansons originales des Beatles qui en faisaient trois à quatre maximum. C’est ainsi que "Taxman", "Come together" ou "Eleonor Rigby" sont étirées sur des longueurs records frisant les dix minutes et offrant aux musiciens l’occasion de se perdre dans des pérégrinations musicales aussi subtiles qu’athlétiques. Car quand on a affaire à des musiciens jouant dans Gov’t Mule ou Grateful Dead, il faut s’attendre à de la précision, de la rigueur et de la propension à jouer sans jamais s’arrêter. On découvre aussi d’autres titres revus selon les mêmes codes : les classiques "Get back", "Lady Madonna", "Lucy in the sky" mais encore des choses un peu moins courantes comme "Cry baby cry" ou "Why don’t we do it in the road", extraits de l’album blanc.

Après avoir été traitée de toutes les façons (punk, métal, symphonique…), l’œuvre des Beatles se trouve ici lâchée en pâture aux tenants du rock progressif et sudiste. Le résultat est bien sûr hautement sympathique pour tous ceux qui aiment les Beatles et qui cherchent à découvrir de nouvelles reprises de leurs chansons. L’approche des Américains de Beatlejam est résolument progressive, enrobant les chansons des Fab Four de tonnes d’artifices, ce qui ne sera pas forcément du goût de tout le monde. Ceux qui restent hantés par l’album live "Meet the Beatles" enregistré en 1987 par les Inmates et leur approche résolument rock nerveux des reprises qu’ils avaient faites resteront peut-être un peu sur leur faim. Mais cet album "Live at Keswick Theatre" vaut le coup quand on aime accumuler les reprises des Beatles et se rendre compte de l’apport fondamental que la bande à John Lennon a eu sur l’entièreté de la musique populaire contemporaine.

François Becquart
Pays: US
Bear Records FREEM5031
Sortie: 2011


Lu: 1981
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 125
• Semaines de présence au Top 30: 0

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium