Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 198 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 463 755
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BOX OF FROGS - Box of frogs
/ paru le 25-04-2011 /

Le principal intérêt de Box Of Frogs, groupe oublié des années 80, est d’avoir été formé par les survivants des Yardbirds, groupe mythique des années 60. À l’époque, nous sommes en 1983 et les ex-membres des Yardbirds mènent une vie bien rangée : Chris Dreja (guitare rythmique) est devenu photographe, Paul Samwell-Smith (basse) est producteur et Jim McCarty (batterie) joue dans divers groupes (Renaissance, Shoot, Illusion, Stairway ou Pilgrim). Quant au chanteur Keith Relf, il est mort depuis 1976, victime d’une électrocution. À l’occasion du vingtième anniversaire du célèbre Marquee Club de Londres, l’idée germe de reformer un groupe qui impliquerait les trois ex-Yardbirds, qui avaient dans les années 60 usé leurs semelles sur la scène du Marquee.

Dreja, Samwell-Smith et McCarty forment donc Box Of Frogs, avec le concours au chant de John Fiddler, un garçon qui avait travaillé avec Keith Relf dans les années 70, quand ce dernier avait produit les albums de Medicine Head, groupe de Fiddler. Depuis ce temps, on avait aussi vu John Fiddler dans le groupe British Lions. La question se pose alors de trouver un guitariste soliste. De ce côté, les anciens guitaristes des Yardbirds sont légion : ce groupe a en effet été la cellule d’incubation du talent de trois des plus grands guitar-heroes de tous les temps : Eric Clapton, Jeff Beck et Jimmy Page (ce dernier ayant même utilisé le nom de New Yardbirds pour son tout nouveau groupe, qui allait bien sûr devenir Led Zeppelin). La solution est trouvée avec le concours de Jeff Beck, qui participe à l’élaboration du premier album. Box Of Frogs compose également des chansons avec Ray Majors, camarade de John Fiddler dans les British Lions.

Les séances d’enregistrement vont bon train et Box Of Frogs peut également compter sur la participation de Rory Gallagher qui vient jouer un peu de slide guitare sur quelques morceaux, et Mark Feltham (de Nine Below Zero) qui joue de l’harmonica sur "Back where I started". Ce qui n’était au départ qu’un projet de maxi 45 tours prend vite des tournures d’album avec un contrat signé chez Epic. Le premier album "Box of frogs" sort en 1984 et connaît un succès notable aux États-Unis, où il grimpe à la 45e place des charts US. L’album est accompagné en Grande-Bretagne de deux singles aux faces B inédites en album, "Into the dark / X-tracks" et "Back where I started / Nine lives".

Ce qui avait tout le potentiel pour amener Box Of Frogs sur les plus hautes marches du succès capotera pour la simple raison que le groupe n’a jamais exploité son succès américain en partant en tournée. Box Of Frogs n’a jamais effectué le moindre concert, ce qui le condamnera rapidement à l’oubli. Un second album "Strange land" sort en 1986 (cette fois avec l’apport de Jimmy Page à la guitare), mais le destin du groupe est rapidement conclu par une séparation en 1987.

Le label Esoteric Recordings a réédité le premier album des Box Of Frogs, ce qui permet une redécouverte de cette œuvre, assorti des deux faces B de single en titres bonus. Ce disque reste fortement marqué par les années 80 et son rock un peu lourd et bluesy semble bien daté aujourd’hui. Mais les amateurs des Yardbirds sauront faire bon usage de ce disque néanmoins intéressant.

François Becquart
Pays: GB
Esoteric Recordings ECLEC 2253
Sortie: 2011/02/28 (réédition, original 1984)


Lu: 1639
Partager sur :
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium