Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Karl Denver (1934)
  • Tony Hicks (1945)
  • Benny Andersson (1946)
  • Billy Gibbons (1949)
  • Steven Irvine (1959)
  • †Nicolette Larson (1997)
  • †Dan Fogelberg (2007)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 167 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 419 562
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


TIMBER TIMBRE - Creep On Creepin' On
/ paru le 07-05-2011 /

Timber Timbre s'est révélé principalement avec le 3e opus sorti l'année dernière, il n'y a même pas encore un an. Et pourtant, voici déjà le nouvel album de ce groupe canadien originaire de Montréal, tout comme un certain Arcade Fire. Comme par hasard, c'est dans le studio de ces derniers qu'ils ont été l'enregistrer, une ancienne église reconvertie. Pas étonnant donc qu'on y ressente l'influence de cet autre groupe montréalais.

Rien que dans le son, on sent déjà l'ambiance de Petite Église, le studio en question. Mais chez Timber Timber, on fait plus dans la douceur et le dépouillement. C'est donc en toute simplicité que s'écoute "Bad Ritual". C'est plutôt la mélancolie qui prime par rapport à la folie d'Arcade Fire. Quoique cela n'était le cas que pour "Funeral", depuis le niveau a sérieusement baissé… C'est pour cela que Timber Timbre a sa place. Leur créativité est plus intense que dans les Suburbs d'Arcade Fire. Pourtant, ils ne sont que trois : Taylor Kirk le chanteur, percussionniste, guitariste et pianiste, Simon Trottier le guitariste et Mika Posen le violoniste. Il a aussi trois invités : Mathieu Charbonneau aux claviers, Colin Stetson au saxo et clarinette et Katherine Peacock à l'accordéon. Mais ils n'interviennent que sur certains titres.

"Obelisk" est un travail sonore instrumental alors que le morceau titulaire nous replonge dans l'ambiance Arcade Fire. On y trouve aussi un petit côté Bowie. "Black Water" offre des variations vocales pour une ballade imprégnée sixties. "Swamp Magic" est à nouveau un instrumental où le travail sonore très expérimental est à l'honneur. Sur "Woman", on décèle l'importance du tissage sonore du groupe, surtout dans les arrangements. C'est du grand Arcade Fire, digne de "Funeral" ! "Too Old To Die Young" est intense comme la vie qu'il défend. Le violon sort ses plaintes. Le chant de "Lonesome Hunter" est plus aérien, ce qui accentue le côté sombre et mélancolique de la chanson.

"Do I Have Power" se fait intriguant avec un petit peu de style renaissance dû au son du clavecin. C'est un des titres forts de ce nouvel opus de Timber Timbre. La finale se montre si captivante qu'on se la passerait bien en boucle. L'album se termine sur un travail sonore qui nous permet de nous plonger dans nos souvenirs.

Certains diront que Timber Timbre fait trop Arcade Fire. Mais finalement, ils font mieux que leur modèle pour le moment. Alors, pourquoi s'en priver ? Ils sont en progrès depuis le précédent opus pourtant déjà bien acclamé. Aussi, si vous ne les connaissez pas encore c'est le moment ou jamais !

JPL
Pays: CA
Full Time Hobby FTH114CD
Sortie: 2011/04/04


Lu: 2181
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 23
• Semaines de présence au Top 30: 3
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe
Article(s) connexe(s)

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium