Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Spencer Davis (1941)
  • Wolfgang Flur (1947)
  • Ron Asheton (1948)
  • Geezer Butler (1949)
  • Mick Tucker (1949)
  • John Wetton (1949)
  • Chet McCracken (1952)
  • Bruce Crump (1957)
  • †Billie Holiday (1959)
  • Lou Barlow (1966)
  • †John Coltrane (1967)
  • †Chas Chandler (1996)
  • †Gordon Waller (2009)
  • †Johnny Winter (2014)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 141 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
111 950 115
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


FIFTYNINERS - Psychorama
/ paru le 08-06-2011 /

Le rockabilly / punkabilly n’est pas seulement un genre pratiqué aux États-Unis ou en Grande-Bretagne. On trouve également des défenseurs européens à peu près dans tous les pays du vieux continent (France, Allemagne, Belgique), ce qui n’exclue pas l’Italie. En la matière, les Fiftyniners se posent en représentants convaincants et motivés du rockabilly transalpin. Les informations sur ce groupe ne sont pas très fournies et le site Internet du groupe est plutôt timide quant à la livraison de détails concernant la vie et l’œuvre des musiciens des Fiftyniners. Ils sont trois : Nick Nitro (guitare et chant), Speedking (batterie) et T-Bone (basse). Le nom de Fiftyniners est clairement un hommage à l’année 1959, une époque où Eddie Cochran était encore vivant et qui représente une sorte d’Eden pour les amateurs de rockabilly. Après, plus rien ne sera jamais vraiment pareil. Le groupe semble provenir de la région de Pescara, vu le nombre impressionnant de concerts donnés dans la région depuis 2007. Mais les Fiftyniners ne se sont pas limités à cette région et ont traîné leurs instruments un peu partout en Italie.

Côté discographie, les Fiftyniners ont sorti un premier CD en 2005, suivi d’un EP "Thinkin’ trippin’ burnin’" en 2007 et enfin ce "Psychorama", sorti en Italie fin 2010 et disponible dans le reste de l’Europe à partir de ce mois de juin. On y découvre le style chaleureux et versatile de leur rockabilly, influencé par les Meteors mais capable de développer des ambiances plus personnelles. Un certain aspect bluesy peut aussi se faire sentir, ce qui n’est pas désagréable. La clarté du son obtenu par le producteur Andrea Di Battista aux studios Twelve de Pescara est également un bel atout pour apprécier cet album.

Le ton du disque est assez posé, les sorties énervées existant en nombre limité ("Bullo kids", "Stayin’ on my own"). On trouve de petites expérimentations jazzy ("Overboogie") ou blues ("Alone"). Le morceau "Psychorama" résume bien le disque avec ses trois minutes de balancement entre électricité rock et finesse jazz. "Old rocker" est quant à lui un des morceaux les plus intéressants de l’album. Ce disque représente une acquisition sans risque pour tous les amateurs de rockabilly et de punkabilly qui ne sont pas contre un peu d’inventivité dans le genre.

François Becquart
Pays: IT
Twelve Records
Sortie: 2011/06/06


Lu: 1515
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 94
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium