Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • John Lodge (1945)
  • Kim Carnes (1945)
  • Carlos Santana (1947)
  • Paul Cook (1956)
  • Michael MacNeil (1958)
  • Chris Cornell (1964)
  • Andrew Levy (1966)
  • †Roy Hamilton (1969)
  • †Artie Traum (2008)
  • †Chester Bennington (2017)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 176 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 014 256
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CHEER-ACCIDENT - No ifs, ands or dogs
/ paru le 13-06-2011 /

Cheer-Accident se forme en janvier 1981 à Chicago, sous l’impulsion de Thymme Jones, batteur de formation. Depuis, ce groupe n’a cessé d’être actif sur la scène indépendante américaine et a réalisé l’impressionnant nombre de 17 albums tout en étant pour ainsi dire quasiment inconnu en Europe. Thymme Jones reste le leader incontesté du groupe, ayant vu passer autour de lui une myriade de musiciens et ayant actuellement stabilisé son équipe autour de Jeff Libersher (guitare), Alex Perkolup (basse), Carmen Armillas (chant), Andrea Faught (claviers) et Todd Rittmann (guitare).

Cheer-Accident sort son premier album en 1986, "Life isn’t like that". C’est l’époque où Jeff Libersher entre dans le groupe pour y demeurer encore aujourd’hui. Durant les années 90, Cheer-Accident a l’occasion d’enregistrer avec Steve Albini, le légendaire producteur qui a fait le son du courant grunge. Le EP "Dumb ask" (1990) et l’album "Not a food" (1996) sont issus de cette collaboration. Le groupe retrouvera encore Steve Albini sur l’album "Introducing lemon" en 2003.

Le style de Cheer-Accident se veut essentiellement progressif mais avec des nuances qui ont évolué au cours du temps. Les débuts étaient plutôt dans une veine complexe à la Jesus Lizard, en passant par l’art rock (l’album "Babies shouldn’t smoke" de 1991) et atterrissant occasionnellement dans les eaux du rock in opposition (ou post-progressif, si l’on préfère) avec l’album "Not a food". Le décès du guitariste Phil Bonnet en 1999 a réorienté le style de Cheer-Accident vers une écriture paradoxalement revitalisée et plus accessible (les albums "Introducing lemon" et "What sequel" en 2006).

Cheer-Accident était parvenu à un album très mature et intéressant en 2009 avec "Fear draws misfortune" et l’on peut dire que le cru 2011 s’avère tout aussi fascinant avec ce "Not ifs, ands or dogs" qui emmène l’auditeur sur une route complexe et riche, environnée de sonorités et d’ambiances qui rappellent Frank Zappa, Soft Machine et Masters Of Reality réunis. La matière musicale du groupe a encore une fois été réinventée, faisant de Cheer-Accident un des groupes les plus versatiles et féconds de la scène rock indépendante américaine. Du grunge nonchalant de "Drag you down" à la chorale cosmique de "Provincial din", cet album promet un beau voyage, varié et surprenant, inspiré et imaginatif, se bonifiant au fil des écoutes.

François Becquart
Pays: US
Cuneiform Records RUNE 326
Sortie: 2011/05/31


Lu: 1901
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 48
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium