Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Bill Black (1926)
  • Tommy Steele (1936)
  • Art Neville (1937)
  • Eddie Kendricks (1939)
  • Paul Butterfield (1942)
  • Paul Rodgers (1949)
  • Carlton Barrett (1950)
  • Mike Mills (1958)
  • Bob Stinson (1959)
  • Mickey Quinn (1969)
  • †Big Joe Williams (1982)
  • †Grover Washington (1999)
  • †Denis Payton (2006)
  • †Don Van Vliet (alias Captain Beefheart) (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 169 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 446 756
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DAWN UNDER ECLIPSE - Universus
/ paru le 03-07-2011 /

Après avoir autoproduit deux EPs ("Eclipse" 2005, "Human Frailty" 2007) et publié un premier opus ("From End To End") en 2009 sur le label Graves Records, les Italiens de Dawn Under Eclipse rejoignent l’écurie Ultimhate Records. Notre label national publie aujourd’hui "Universus", un album alliant rage et mélodie, qui devrait théoriquement interpeller les amateurs de métal moderne ou de metalcore.

Formé en 2004 dans la ville de Rimini, sur la côte Adriatique, le quatuor avoue une passion véritable pour le métal, le rock et le death métal. "Universus" est composé de sept titres assez bien ficelés pour 43 minutes de musique environ. L’album a été produit, mixé et mastérisé par Simone Mularoni, le guitariste des formations métal progressives DGM et Empyrios, dont nous connaissons déjà la qualité du travail de production par le biais de l’excellent "Initial Process" de Max Pie.

Comme c’est le cas pour presque toutes les formations métal moderne / metalcore / melodeath, Dawn Under Eclipse joue sur des variations d’ambiances allant de l’agression pure à la mélodie aérée. Gian Maria, le vocaliste, alterne un chant hardcore vindicatif et une voix claire mélodique.

Plantées entre de nombreux passages agressifs bien joués mais plutôt convenus, se dissimulent quelques perles mélodiques. C'est le cas pour "Dilemna" ou "Renaissance", par exemple ; deux titres aux refrains accrocheurs aérés de guitares acoustiques, qui mettent en valeur un chant clair chaud et agréablement rauque. (NDR : une voie à creuser à l’avenir, peut-être ?). Steve, le guitariste, maîtrise quant à lui son instrument à la perfection et se fend de quelques soli ravageurs 'à l'ancienne'.

"The Ceremony", le titre fleuve placé en fin d'album, témoigne de l’intérêt du combo pour les structures progressives. Il aurait probablement beaucoup gagné d’une utilisation plus intense du chant mélodique. Dommage.

Si vous aimez le travail récent de Soilwork ou d’In Flames et que le metalcore de qualité vous interpelle "Universus" pourrait très bien faire votre bonheur.

Liste des morceaux (43'22) :

  1. Genesis (4’37)
  2. Lapsus (4’13)
  3. Dilemma (8’14)
  4. Awakening (5’23)
  5. The Crown (4’15)
  6. Renaissance (6’06)
  7. The Ceremony (10’32)

Le groupe :
  • Gian Maria : Chant
  • Steve  : Guitare
  • Shane  : Basse
  • Patsy  : Batterie

Michel Serry
Pays: IT
Ultimhate Records UHR-013
Sortie: 2011/06/24


Lu: 1884
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 17
• Semaines de présence au Top 30: 4
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium