Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 17-10-2017
› EPICA + MAYAN + KING HISS (Leuven)
› The GODMAN GALLOWS + The NAUGHTY MOONSHIVERS (Liège)
› BONAFIDE (Verviers)
› WHISPERING SONS + MONOLITHE NOIR (Bruxelles)
› WHITE WINE (Bruxelles)

Les 7 prochains jours:
18-10 EPICA + MAYAN + OFF THE CROSS (Borgerhout)
18-10 Murray LIGHTBURN (Bruxelles)
18-10 NORDMANN + Josefien DELOOF (Bruxelles)
18-10 NEWMOON + TEEN CREEPS + MOUNTAINS TO MOVE (Gent)
18-10 TIN FINGERS (Leuven)
18-10 DAAN (Kortrijk)
18-10 Christine OTT (Festival Voix De Femmes x Tempocolor x Ping.Pong) (Liège)
18-10 WEEZER + The ORWELLS (Bruxelles)
18-10 EL CADZI (Liège)
18-10 Olivier COLETTE TRIO (Liège)
19-10 Marisa ANDERSON + Asmâa HAMZAOUI + Bnat TIMBOUKTOU (Liège)
19-10 THE GIRL WHO CRIED WOLF (Borgerhout)
19-10 NEWMOON + KAMIKAZE GIRLS (Borgerhout)
19-10 KING CHILD (Nandrin)
19-10 DR FEELGOOD (Verviers)
19-10 BAZART + Emma BALE (Liège)
19-10 GOLDFRAPP (Antwerpen)
19-10 Gary NUMAN (Leuven)
19-10 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles)
19-10 IALMA (Festival Voix de Femmes) (Gand)
19-10 The SHERLOCKS (Bruxelles)
19-10 NELE NEEDS A HOLIDAY + Mary OCHER + TULSKI (Gent)
19-10 MAMMUT + BROEN (Bruxelles)
20-10 LENTO + TELEPATHY + Törst HOBBORUN (Bruxelles)
20-10 SAMUEL (Bruxelles)
20-10 VESSELS (Antwerpen)
20-10 KONOBA + HYDROGEN SEA + SONNFJORD (Marchienne-au-Pont)
20-10 EQUAL IDIOTS + Freddie and The VANGRAILS (Kortrijk)
20-10 The WEATHER STATION + Will STRATTON (Gent)
20-10 RATTLE + The VAPORELLAS (Liège)
20-10 ULYSSE (Liège)
20-10 BLOND + FITZ (Andenne)
20-10 NOUVELLE VAGUE + JOON MOON (Leuven)
20-10 MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
21-10 ABORTED + OFF THE CROSS (Hasselt)
21-10 PESTIFER + BURSTING + DAWNBREATH + BLEEDSKIN (Liège)
21-10 Le PRINCE HARRY + SPAGGUETTA ORGHASMMOND + RRAOUHHH (Bruxelles)
21-10 EQUAL IDIOTS + HIGH HI (Bruxelles)
21-10 KING PRAWN + DIRTY BEES + BLACK SHEEP + The DANCING MORONS + JET 8 (Bruxelles)
21-10 MOGWAI + SACRED PAWS (Bruxelles)
21-10 Khalif WAILIN' WALTER (Liège)
21-10 BLOND + FITZ + Diego STRAZ (Ittre)
21-10 LAST PROPHECY + MOBÏLHEAD + TARDIGRAD (Namur)
21-10 Gabriel RIOS (Gent)
21-10 THE LOAF FESTIVAL 2017 (Eupen)
21-10 FLOTATION TOY WARNING (Bruxelles) **ANNULÉ**
21-10 Aimee MANN + Jonathan COULTON (Antwerpen)
21-10 ADMIRAL FREEBEE (Antwerpen)
21-10 BAZART (Merksem)
22-10 Y and T (Kortrijk)
22-10 PG.LOST + CELESTIAL WOLVES (Borgerhout)
22-10 Terry BOZZIO DRUM CLINIC (Hasselt)
22-10 ALESTORM + TROLDRHAUGEN + AETHER REALM (Borgerhout)
22-10 THE FRESH AND ONLYS (Antwerpen)
22-10 Jasper STEVERLINCK (Bruxelles) **REPORTÉ**
22-10 LALI PUNA + Dieter VON DEURNE and The POLITICS (Bruxelles)
22-10 The MOLOCHS (Leffinge) **ANNULÉ**
23-10 HOGJAW (Verviers)
23-10 ST. VINCENT (Bruxelles)
23-10 The BREEDERS + PINS (Borgerhout)
23-10 THE FRESH AND ONLYS + ANNABEL LEE (Bruxelles)
23-10 LEFT LANE CRUISER + NEEDLE AND THE PAIN REACTION (Bruxelles)
23-10 KING DUDE + THE RUINS OF BEVERAST + DOLCH (Antwerpen)
24-10 Ben ABSINTH (Liège)
24-10 YAK + CHASTITY (Borgerhout)
24-10 INHEAVEN (Bruxelles)
24-10 WWWATER (Gent)
24-10 DOTAN (Bruxelles)
24-10 KT TUNSTALL + PICTISH TRAIL (Bruxelles)
24-10 Gabriel RIOS (Sint-Niklaas)
24-10 HARD ONS + SECTS TAPE + BREWED IN BELGIUM (Bruxelles)
24-10 TEME TAN + Esinam DOGBATSE (Leuven)

Mois en cours:
Octobre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 


Anniversaires

  • Rico Rodriguez (1934)
  • Earl Thomas Conley (1941)
  • Jim Tucker (1946)
  • Michael Hossack (1946)
  • Jukka Gustavson (1951)
  • Alan Jackson (1958)
  • Ziggy Marley (1968)
  • Wyclef Jean (1972)
  • †Alberta Hunter (1984)
  • †Tennessee Ernie Ford (1991)
  • †Chris Acland (1996)
  • †Levi Stubbles (2008)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6789 membres.
- En ligne, nous sommes 189 lecteurs, dont 1 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
104 464 078
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


DEVIL WEARS PRADA (The) - Dead throne
/ paru le 08-10-2011 /

Bon sang, qu'il est difficile d'écouter et d'apprécier du metalcore quand on a dépassé l'âge de 15 ans ! Pourtant, sur le papier, la combinaison du hardcore et du métal avait de quoi séduire. Elle a d'ailleurs été attrayante aux débuts, quand des groupes comme Exploited, Agnostic Front, puis Hatebreed et Converge associaient les aspects les plus menaçants de ces deux styles. Mais lorsque les choses ont commencé à virer au commercial et au mélodique à partir des années 2000, les combinaisons du metalcore se sont mises à sentir le roussi, ou en tout cas le réchauffé. C'est à cette époque que sont apparus tous ces faux durs, braillards et m'as-tu-vu qui ont déferlé avec des groupes comme Bullet For My Valentine, Avenged Sevenfold, Trivium, Atreyu ou les ici présents The Devil Wears Prada.

Il y a beaucoup de contradictions à relever dans ce groupe. On les soupçonne d'avoir pompé leur nom sur le célèbre film avec Merryl Streep mais il s'avère que le groupe s'est baptisé ainsi avant la sortie du film en 2006, allant trouver son inspiration dans le roman "The devil wears Prada", qui parle de l'anti-commercialisme. De toute façon, c'était déjà faire preuve de manque d'imagination que d'aller chercher un nom tout trouvé dans un roman. De plus, chercher un nom qui se réfère à l'anti-commercialisme alors qu'on vend aux États-Unis des disques par trains de marchandises entiers, il y aurait comme une contradiction dans les termes. Enfin, quand on porte un nom qui mentionne le diable alors qu'on est un groupe de rock chrétien, il y a encore quelque chose qui cloche.

Certes, on peut interpréter le sens du nom The Devil Wears Prada comme une dénonciation de la société de consommation et une lutte contre le mal menée par les forces du bien, en l'occurrence les chrétiens que sont les musiciens du groupe. Mais ici, on imagine tout de suite les mères de famille agitant des pancartes contre telle ou telle marque de fringues réputée satanique ou telle pratique commerciale inspirée par le Malin. C'est vraiment l'Amérique conservatrice dans toute sa splendeur et j'ai du mal à imaginer pourquoi un groupe de jeunes qui devraient plutôt passer leur temps à courir les filles et boire des bières en vient à tenir un discours ringard de vieux conservateur aigri. Mais ça, ce sont les États-Unis et toutes leurs étrangetés, ce pays où l'on prône la liberté avec des manières de bigot et où les jeunes achètent en masse des disques de groupes de metalcore.

Pour en revenir au nouvel album de The Devil Wears Prada, "Dead throne", on dira que cette nouvelle galette n'apporte pas grand-chose par rapport aux œuvres précédentes. Gros riffs de guitare photocopiés sur des milliers d'autres en provenance de milliers d'autres groupes, chant hurlé bien trop aigu et qui confine parfois au ridicule, passages mélodiques précieux chargés d'émocore et entendus aussi des millions de fois : rien ne contribue à faire de ce nouvel album de The Devil Wears Prada un disque novateur dans leur discographie (pour rappel : "Dear love: a beautiful discord", 2006 ; "Plagues", 2007 ; "With roots above and branches below", 2009).

Il est difficile d'évaluer ce genre de groupe quand on a eu 15 ans à l'époque de Slayer, de Megadeth, d'Exodus ou de The Exploited. Comme on vit toujours sa propre jeunesse et que l'on est marqué par sa propre époque, on pourra difficilement dissuader les ados d'aujourd'hui d'écouter des groupes que l'on considère comme peu intéressants parce que l'on connaît d'autres choses et qu'on a vécu d'autres expériences. Je vais me mettre quelques instants à la place de l'adolescent et dire qu'effectivement, The Devil Wears Prada a progressé par rapport à ses albums précédents. Mais en termes absolus, ce groupe a quand même du mal à se débarrasser d'une musique trop passe-partout et remplie des clichés propres au metalcore.

Il faudra encore du temps pour que The Devil Wears Prada me plaise personnellement ou à tout le moins me convainque. Et en attendant, je vais aller me réécouter l'intégrale de Slayer…

François Becquart
Pays: US
Roadrunner RR-7681-2
Sortie: 2011/09/13


Lu: 1738
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 119
• Semaines de présence au Top 30: 0
Autre(s) chronique(s)
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium