Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Article le plus lu

Aujourd'hui:
Channel Zero au Zik-Zak
7 derniers jours:
News en vrac : volume 365
30 derniers jours:
Un album pour Last Call

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 14-12-2017
› TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
› Trudy LINN featuring Steve KRASE and The ÖZDEMIRS (Hasselt)
› BERAADGESLAGEN + COMPRO ORO + SCHNTZL (Bruxelles)
› ISOLDE (Sint-Niklaas)
› TJENS MATIC + PJDS (Kortrijk)
› FIVE FINGER DEATH PUNCH + IN FLAMES + OF MICE and MEN (Merksem)
› CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Liège)
› DAAU (Hasselt)
› SON LITTLE (Bruxelles)
› NAZARETH (Verviers)
› The PROSPECTS (Borgerhout)

Les 7 prochains jours:
15-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Borgerhout)
15-12 Sacha TOOROP + MOER (Verviers)
15-12 Antoine PIERRE + Jean-Paul ESTIEVENART (Bruxelles)
15-12 IDYL (Bruxelles)
15-12 DAAU + SLUMBERLAND (Antwerpen)
15-12 LAST TRAIN + FITZ ROY (Bruxelles)
15-12 TRIGGERFINGER + HONG KONG DONG (Bruxelles)
15-12 TJENS MATIC + PJDS (Leuven)
16-12 Jay-Jay JOHANSON (Bruxelles)
16-12 LIL’RED and The ROOSTER (Liège)
16-12 Charles BRADLEY and His EXTRAORDINAIRES (Antwerpen) **ANNULÉ**
16-12 TAXIWARS + BLACK FLOWER + BRZZVLL + De BEREN GIEREN + AAN/EOP + The MECHANICS (Bruxelles)
16-12 CHANNEL ZERO + EVIL INVADERS + KING HISS (Kortrijk)
16-12 SOLSTAFIR + MYRKUR + ARSTIDIR (Bruxelles)
16-12 TJENS MATIC + PJDS (Liège)
17-12 HOERA. (Bruxelles)
17-12 LANY (Bruxelles)
17-12 Melanie DE BIASIO + HOERA. (Bruxelles)
17-12 BARELY AUTUMN + Wouter DEWIT (Bruxelles)
18-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Melanie DE BIASIO (Bruxelles)
19-12 Jasper STEVERLINCK (Gent)
19-12 TRICKY (Leuven)
20-12 TRICKY (Liège)
20-12 OATHBREAKER + UNIVERSE + NEWMOON (Bruxelles)
20-12 KAPITAN KORSAKOV + BRUTUS + COCAINE PISS (Gent)
20-12 Marie FIKRY ORIENTAL JAZZ PROJECT (Liège)
21-12 The VAN JETS + EQUAL IDIOTS (Bruxelles)
21-12 Scott GILMORE + Cate KENNAN (Bruxelles)
21-12 AKA MOON + De BEREN GIEREN (Sint-Niklaas)
21-12 The IMAGINARY SUITCASE (Bruxelles)
21-12 DIO RETURNS (Borgerhout)
21-12 TRIGGERFINGER (Charleroi)

Mois en cours:
Décembre 2017
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031


Anniversaires

  • Charlie Rich (1932)
  • Frank Allen (1943)
  • Jackie Mcauley (1946)
  • Joyce Vincent Wilson (1946)
  • Cliff Williams (1949)
  • Mike Scott (1958)
  • Peter Stacy (1958)
  • †Dinah Washington (1963)
  • †Ahmet Ertegun (2006)
  • †Chris Feinstein (2009)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6812 membres.
- En ligne, nous sommes 152 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
106 331 836
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


NITEWALK - Darker shades of gray
/ paru le 19-11-2011 /

Décrit comme plus ou moins progressif, Nitewalk est un « noncept projet », entendez par là un projet qui croise des éléments de rock, de blues, de métal, de jazz et de classique. En fait, Nitewalk nous propose un album de heavy hard rock élaboré qui a ingéré toutes ces influences sans les rendre manifestes, d’où son titre « Darker shades of gray ».

Christian Jungebluth est leader et guitariste de Nitewalk, mais cumule aussi les fonctions d’ingénieur du son et de producteur. Ajoutez-y aussi le fait qu’il a composé presque tout l’album, à l’exception d’un titre, et on comprendra aisément que ce premier album de Nitewalk est le bébé à part entière de ce jeune musicien allemand.

Pour autant, Nitewalk apparaît bien comme un groupe à part entière, par sa cohésion et par la marque qu’imprime chaque musicien dans son jeu. Jungebluth possède une science évidente des riffs en acier trempé qui font mouche à tout coup. Le bassiste Kai Kleinewig possède un jeu riche concocté aux influences nourries chez Frank Zappa et donne à son instrument une part égale à celle de la guitare. Le batteur Michael Ehre, qui a tourné avec Firewind, Uli Jon Roth et Kee Marcello, n’est naturellement pas en reste et met immédiatement tout le monde d’accord avec son jeu parfaitement intégré. Quant au chanteur Daniel Fisher, qui est aussi vocaliste dans No Inner Limits et qui connaît Jungebluth depuis des années, il met au service du groupe sa voix puissante, haute en couleur. Et en invité, Marek Arnold, qu’on trouve également chez Toxic Smile et Seven Steps to the Green Door. En fait, le socle de « Darker shades of gray » a d’abord été imaginé et mis en place par Jungebluth et Kleinewig, qui ont commencé à développer les premiers arrangements et les idées de base. Ensuite Michael Ehre et Daniel Fisher ont habillé l’ensemble, jouissant d’une totale liberté dans leur apport musical.

L’album entier présente ainsi un heavy rock musclé mais aussi ouvré, riche dans sa structure. Il n’y a pas de soli de guitare sinon quelques interventions mélodiques dans ce premier album de Nitewalk. « Treasure Land », qui inaugure le disque, rend parfaitement compte de cette richesse sous manteau de dynamique heavy : une intro de 30 secondes qu’on pourrait trouver chez Pink Floyd, puis la déferlante démarre, plus loin un solo de claviers tout en légèreté, sans oublier la voix rageuse de Fisher. C’est un mid-tempo d’enfer qui sous-tend « Red blades » sur une rythmique en béton armé. De son côté, c’est la basse qui débute, de concert avec la batterie, « Fire », au groove fourmillant ainsi que « Secrets », au rythme plus lourd. Quant à « Blue », il renvoie à une coloration bluesy. Et au milieu de tout cela, des interventions plus travaillées, presque ciselées mais toujours bien placées. Il y a quelque part l’esprit Black Sabbath dans les compositions de Jungebluth.

Une seule ballade, « Gray angels », écrite par Marek Arnold et chantée sur un seul piano, constitue le seul point faible de l’album parce que manquant de transcendance, même si interprétée de belle façon par Arnold et Fisher. Un côté plus pop habite « The end », qui clôture ce très bon album de manière encore dynamique.

Au final, Nitewalk propose un premier album très intéressant, bourré d’énergie et de puissance, construit sur des riffs d’acier alliés à une rythmique forte, emmené par un chant solide et rageur par moments, et parsemé d’arrangements qui habillent ce heavy hard rock d’influences variées avec classe.

Liste des morceaux :

  1. Treasure Land 4:26
  2. Gush of Life 5:10
  3. Red Blades 4:45
  4. Rhymes 4:45
  5. Fire 3:40
  6. Blue 3:32
  7. Gray Angels 3:40
  8. Watchtower 4:10
  9. Secrets 5:35
  10. Black 3:58
  11. Foolin' 4:48
  12. Pet Stories 4:20
  13. The End 2:54

Musiciens :
  • Christian Jungebluth – guitare
  • Daniel Fisher – chant
  • Kai Kleinewig – basse
  • Michael Ehre – batterie
  • Guest : Marek Arnold – claviers

Eric Piettre
Pays: DE
Youngblood Music Promotion YMP1601
Sortie: 2011/11/27


Lu: 1469
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 47
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2017 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2017 by Music in Belgium