Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:


Agenda

Aujourd'hui 21-05-2018
› LEONORE (Leuven)

Les 7 prochains jours:
22-05 SHAME + RVG (Bruxelles)
22-05 BORNS + Mikky EKKO (Bruxelles)
22-05 TALIBAM! + DIRTY PRIMITIVES + YOU GOT NO JAMS (Bruxelles)
23-05 SNAIL MAIL (Bruxelles)
23-05 HOUSE OF WATERS (Bruxelles)
23-05 Donovan WOODS + LEONORE (Borgerhout)
23-05 YEW + The LVE (Bruxelles)
23-05 ANNABEL LEE + JUNE MOAN (Liège)
24-05 ROSETTA + MAUDLIN + QUIETUS (Bruxelles)
24-05 FRANKIE COSMOS + The GOON SAX (Gent)
24-05 WIEGEDOOD (Kortrijk)
24-05 Selda BAGCAN and BOOM PAM + Derya YILDIRIM and GRUP SIMSEK + Gaye SU AKYOL (Bruxelles)
24-05 PJDS (Borgerhout)
24-05 Sean KOCH + SEAGULLS (Leffinge)
24-05 Kyle CRAFT (Bruxelles)
24-05 FALLING MAN (Borgerhout)
25-05 FUTURE OLD PEOPLE ARE WIZARDS + RUN SOFA (Gent)
25-05 Jacques STOTZEM (Liège)
25-05 REVEREND BEAT-MAN and Nicole Izobel GARCIA + DEADLINE + JENKINSES (Bruxelles)
25-05 COLOUR HAZE + HIDDEN TRAILS (Hasselt)
25-05 GLASS MUSEUM + RARI + NAPSIS (Bruxelles)
25-05 BODEGA (Leffinge)
25-05 JEAN JEAN + BILLIONS OF COMRADES (Braine-le-Comte)
25-05 CAR SEAT HEADREST + NAKED GIANTS (Bruxelles)
25-05 LOMA + Adam TORRES (Kortrijk)
25-05 LITTLE BIG (Bruxelles)
25-05 SOULS OF DIOTIMA + SOLITUDE WITHIN (Lens)
26-05 SOULS OF DIOTIMA + FOOL'S PARADISE + SOLITUDE WITHIN (Eernegem)
26-05 Ty SEGALL and The FREEDOM BAND + The OBLIVIANS (Borgerhout)
26-05 Josh T. PEARSON + Erika WENNERSTROM (Bruxelles)
26-05 Mr YAZ (Liège)
26-05 BORN RUFFIANS (Bruxelles)
26-05 BOGGAMASTA + GLÜ (Bruxelles)
27-05 MOANING + BODEGA (Bruxelles)
27-05 LOMA + Adam TORRES (Bruxelles)
27-05 SLEEP (Bruxelles)
28-05 MONSTER MAGNET + PENDEJO + TABLE SCRAPS (Leuven)
28-05 UNKNOWN MORTAL ORCHESTRA (Bruxelles)
28-05 Anna VON HAUSSWOLFF + MIAUX (Bruxelles)
28-05 SUMAC + HEY COLOSSUS (Kortrijk)

Mois en cours:
Mai 2018
 
LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 


Anniversaires

  • Thomas "Fats" Waller (1904)
  • Ronald Isley (1941)
  • Hilton Valentine (1943)
  • John Dalton (1943)
  • Vincent Crane (1943)
  • Leo Sayer (1948)
  • Arno Hintjens (1949)
  • Paul Hyde (1955)
  • Stan Lynch (1955)
  • Mike Barson (1958)
  • Kevin Shields (1963)
  • Tim Lever (1963)
  • Martin Blunt (1964)
  • Yves Huts (1979)
  • †Trevor Bolder (2013)
  • †Nick Menza (2016)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 143 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
110 757 398
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


NITEWALK - Darker shades of gray
/ paru le 19-11-2011 /

Décrit comme plus ou moins progressif, Nitewalk est un « noncept projet », entendez par là un projet qui croise des éléments de rock, de blues, de métal, de jazz et de classique. En fait, Nitewalk nous propose un album de heavy hard rock élaboré qui a ingéré toutes ces influences sans les rendre manifestes, d’où son titre « Darker shades of gray ».

Christian Jungebluth est leader et guitariste de Nitewalk, mais cumule aussi les fonctions d’ingénieur du son et de producteur. Ajoutez-y aussi le fait qu’il a composé presque tout l’album, à l’exception d’un titre, et on comprendra aisément que ce premier album de Nitewalk est le bébé à part entière de ce jeune musicien allemand.

Pour autant, Nitewalk apparaît bien comme un groupe à part entière, par sa cohésion et par la marque qu’imprime chaque musicien dans son jeu. Jungebluth possède une science évidente des riffs en acier trempé qui font mouche à tout coup. Le bassiste Kai Kleinewig possède un jeu riche concocté aux influences nourries chez Frank Zappa et donne à son instrument une part égale à celle de la guitare. Le batteur Michael Ehre, qui a tourné avec Firewind, Uli Jon Roth et Kee Marcello, n’est naturellement pas en reste et met immédiatement tout le monde d’accord avec son jeu parfaitement intégré. Quant au chanteur Daniel Fisher, qui est aussi vocaliste dans No Inner Limits et qui connaît Jungebluth depuis des années, il met au service du groupe sa voix puissante, haute en couleur. Et en invité, Marek Arnold, qu’on trouve également chez Toxic Smile et Seven Steps to the Green Door. En fait, le socle de « Darker shades of gray » a d’abord été imaginé et mis en place par Jungebluth et Kleinewig, qui ont commencé à développer les premiers arrangements et les idées de base. Ensuite Michael Ehre et Daniel Fisher ont habillé l’ensemble, jouissant d’une totale liberté dans leur apport musical.

L’album entier présente ainsi un heavy rock musclé mais aussi ouvré, riche dans sa structure. Il n’y a pas de soli de guitare sinon quelques interventions mélodiques dans ce premier album de Nitewalk. « Treasure Land », qui inaugure le disque, rend parfaitement compte de cette richesse sous manteau de dynamique heavy : une intro de 30 secondes qu’on pourrait trouver chez Pink Floyd, puis la déferlante démarre, plus loin un solo de claviers tout en légèreté, sans oublier la voix rageuse de Fisher. C’est un mid-tempo d’enfer qui sous-tend « Red blades » sur une rythmique en béton armé. De son côté, c’est la basse qui débute, de concert avec la batterie, « Fire », au groove fourmillant ainsi que « Secrets », au rythme plus lourd. Quant à « Blue », il renvoie à une coloration bluesy. Et au milieu de tout cela, des interventions plus travaillées, presque ciselées mais toujours bien placées. Il y a quelque part l’esprit Black Sabbath dans les compositions de Jungebluth.

Une seule ballade, « Gray angels », écrite par Marek Arnold et chantée sur un seul piano, constitue le seul point faible de l’album parce que manquant de transcendance, même si interprétée de belle façon par Arnold et Fisher. Un côté plus pop habite « The end », qui clôture ce très bon album de manière encore dynamique.

Au final, Nitewalk propose un premier album très intéressant, bourré d’énergie et de puissance, construit sur des riffs d’acier alliés à une rythmique forte, emmené par un chant solide et rageur par moments, et parsemé d’arrangements qui habillent ce heavy hard rock d’influences variées avec classe.

Liste des morceaux :

  1. Treasure Land 4:26
  2. Gush of Life 5:10
  3. Red Blades 4:45
  4. Rhymes 4:45
  5. Fire 3:40
  6. Blue 3:32
  7. Gray Angels 3:40
  8. Watchtower 4:10
  9. Secrets 5:35
  10. Black 3:58
  11. Foolin' 4:48
  12. Pet Stories 4:20
  13. The End 2:54

Musiciens :
  • Christian Jungebluth – guitare
  • Daniel Fisher – chant
  • Kai Kleinewig – basse
  • Michael Ehre – batterie
  • Guest : Marek Arnold – claviers

Eric Piettre
Pays: DE
Youngblood Music Promotion YMP1601
Sortie: 2011/11/27


Lu: 1533
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 47
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium