Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Johnny Preston (1930)
  • Carl Wayne (1944)
  • Sarah Dash (1945)
  • Nigel Griggs (1949)
  • Dennis Elliott (1950)
  • Marvin Isley (1953)
  • Ron Strykert (1957)
  • Tracy Tracy (1967)
  • Erik Schrody (1969)
  • Richard James (1971)
  • †Scott McKenzie (2012)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 166 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 619 846
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


CAMERA 237 - Alone in an Empty Bed
/ paru le 22-11-2011 /

Troisième album pour les Italiens de Camera 237. Après "Vectorial Maze" (en 2005) et "Inspiration is not there" (en 2009), nous retrouvons, dans cette fameuse chambre 237, Ignacio, Marco, Raffaele et Yandro, qui nous livrent un milk-shake de pop synthétique bien secoué. À se demander comment ils peuvent se sentir seuls dans le grand lit vide...

Avec ce nouvel album, issu des mains de Bruno Germano (DID, Disco Drive, My Awesome Mixtape), le groupe post-rock instrumental a quelque peu changé son fusil d’épaule, au niveau du chant et des voix, de l’électronique, mais aussi de l’écriture.

Très (trop ?) peu connu chez nous, Camera 237 fait des ravages en Italie où il a raflé le prix de la meilleure prestation scénique indie du pays et écume les plus grands festivals italiens depuis une bonne décennie.

Musicalement, cet album est un grand costaud au cœur tendre. La batterie est par moment digne d’un groupe de métal, l’électronique n’a rien à envier aux maîtres es clavier des années 80 et la guitare et le chant sont dans l’air du temps des petites ballades qui nous baladent. Mais pas que. Parfois, on a l’impression que Nirvana s’est amouraché de Metronomy et qu’ils ont décidé de se marier à l’église contre l’avis du curé.

Au rayon des influences, ils se revendiquent de Mogwai, mais ont des sonorités tantôt U2 ("Etiquette is Useless"), reproduisent des fresques à la mode The Dø, tandis que "Carry On" clignote un peu comme le tube de Gotye.

Le morceau éponyme de l’album passe étonnamment inaperçu, tandis que "6.00 AM" nous réveille en douceur et glisse vers "Jhone Arne", l’instrumental, comme on s’immerge dans un bain chaud. Pour repartir dans les tours avant de se poser à nouveau dans des sonorités plus tempérées. En faisant un petit détour intéressant par "Nova Ruda".

Au final, disons que cet album est un pantouflard select qui se laisse emmener en guindaille sans trop de réticence.

Liste des morceaux :

  1. Etiquette is useless
  2. Wake up Alone in an empty bed
  3. Carry On (to carry on)
  4. 6.00 AM
  5. Jhon Arne
  6. Echoes from my brain
  7. Nova Ruda
  8. My wrong words
  9. Caledonian MeBryne

Linda Vanden Bemden
Pays: IT
Foolica Records
Sortie: 2011/11/14


Lu: 1568
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 39
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium