Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ginger Baker (1939)
  • Johnny Nash (1940)
  • Roger Cook (1940)
  • William Ashton (1943)
  • Edwin Hawkins (1943)
  • Ian Gillan (1945)
  • John Deacon (1951)
  • Ivan Neville (1959)
  • Joey Tempest (1963)
  • MC Eric (1970)
  • Elizabeth Wolfgramm (1972)
  • †Dorsey Burnette (1979)
  • †Michael Been (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 175 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 629 833
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


BLACK PYRAMID - II
/ paru le 16-02-2012 /

Basé dans la ville de Worcester (Massachusetts, USA), Black Pyramid propose avec "II", son second opus, un mélange, plutôt bien ficelé de doom, de stoner/sludge et de heavy métal classique.

Suite à la cessation temporaire, espérons-le, des activités d’Electric Earth Records (NDR : nos compatriotes, dont le catalogue reprend aussi bien les œuvres plombées des Japonais d’Eternal Elysium et des Américains d’Earth que celles des Belges de Sardonis, avaient publié le premier album éponyme du groupe en 2009), Black Pyramid a trouvé refuge sur le label américain Meteorcity Records.

Les influences ultra-heavy de l’antique Black Sabbath et de formations doom traditionnelles américaines telles que Saint-Vitus ou The Obssesed sont ici plus que marquées. Black Pyramid modernise cependant son propos en alliant ses rythmiques down-tempo patibulaires à la férocité d’un stoner/sludge/psychédélique plus contemporain, tel que le distillent, par exemple High On Fire ou Kylesia. Comme l’avait fait The Sword en 2010 sur son excellent "Time Warp", Black Pyramid n’hésite pas à accélérer le tempo de ses compositions tout en accentuant leur côté épique et mélodique, se rapprochant ainsi, par moments, du style de Manilla Road ou de Gates Of Slumber.

Le timing de cette sortie est plutôt étrange puisque la formation qui a mis "II" en boîte n’existe déjà plus. En effet, Andy Beresky, le chanteur/guitariste (NDR : la moitié du trio à lui tout seul si l’on compte bien) a cédé son poste à Darryl Shepard, un six-cordiste originaire de Boston connu de la scène stoner/doom underground pour ses participations à Blackwolfgoat et Hackman, peu après l’enregistrement. Peu importe après tout, le disque est bon et il valait la peine d’être publié.

Un petit mot, pour terminer, sur le packaging de l’album qui, s’il n’est pas exceptionnel (NDR : artwork moyen et digipack, sans livret) a au moins le mérite d’être ‘eco-friendly’, c'est-à-dire en carton 100% recyclé, sans une once de plastique et imprimé avec des encres de soja. Saine initiative !

Liste des morceaux (60’44) :

  1. Endless Agony (3’36)
  2. Mercy’s Bane (5’53)
  3. Night Queen (6’47)
  4. Dreams Of The Dead (12’12)
  5. Tanelorn (1’42)
  6. Sons Of Chaos (5’36)
  7. Empty Handed Insurrection (2’50)
  8. The Hidden Kingdom (6’28)
  9. Into The Dawn (15’36)
Le groupe :
  • Andy Beresky : Guitare, Chant
  • Clay Neely : Batterie, Synthé
    Gein : Basse

Michel Serry
Pays: US
Meteorcity Records MCY-067
Sortie: 2012/01/23


Lu: 1807
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 25
• Semaines de présence au Top 30: 1
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium