Votre navigateur ne supporte pas les css, ne tenez pas compte des images ci-dessus!
SMG Music Fest 2018
 
 
 
 
Recherche

Ciblez votre recherche au niveau :
des articles
des chroniques
de l'agenda


Bienvenue sur Music in Belgium

Flux d'informations

Flux gérant le texte:




Anniversaires

  • Ginger Baker (1939)
  • Johnny Nash (1940)
  • Roger Cook (1940)
  • William Ashton (1943)
  • Edwin Hawkins (1943)
  • Ian Gillan (1945)
  • John Deacon (1951)
  • Ivan Neville (1959)
  • Joey Tempest (1963)
  • MC Eric (1970)
  • Elizabeth Wolfgramm (1972)
  • †Dorsey Burnette (1979)
  • †Michael Been (2010)

Info lecteurs

Options personnelles :
Options réservées aux membres !

Options générales :
- Nous sommes 6830 membres.
- En ligne, nous sommes 171 lecteurs, dont 0 membre.
- Nos pages diffusées s'élèvent à:
112 628 355
- Sélectionnez la langue de l'interface:


CHRONIQUES

› Dernières chroniques


AABSYNTHUM - Inanimus
/ paru le 22-02-2012 /

Implanté dans la ville moldave de Bârlad depuis 2007, Aabsynthum est le premier groupe pratiquant le Doom Métal Funéraire à émerger de Roumanie. La dénomination ‘groupe’ est toutefois un peu exagérée, puisque, comme c’est souvent le cas pour ce style musical, Aabsynthum est le projet d’un seul homme.

Après avoir ferraillé quelques années au sein d’un obscur combo black métal expérimental nommé Adrasteia, Groza Gabriel change radicalement de style afin d’explorer les facettes les plus sombres et dépressives de sa personnalité. Un premier album intitulé "Non Forms… Regressus ad Originem" (NDR : sur lequel il est encore accompagné d’un bassiste et d’un batteur) est publié, en février 2009, sur le label russe Marche Funèbre (Funeral Tears, Until Death Overtakes Us). Un peu plus de deux ans plus tard, Groza Gabriel est l’unique maître à bord. Il enregistre seul guitares, basse, claviers, batterie et vocaux de ce second opus qu’il intitule "Inanimus".

Le funeral doom est un style balisé et sans grandes surprises. Et, dans l’ensemble, les compositions d’Aabsynthum ne font pas exception. La musique est rampante, abyssale et dépressive. Les rythmiques sont somnolentes, les riffs de guitare éléphantesques et les vocaux gutturaux à l’extrême. Agrémentée de superbes claviers aériens et de quelques chœurs samplés, la musique est aussi belle que l’autorise ce style minimaliste.

Outre les deux courts instrumentaux "Initium" et "Clausula" placés respectivement en ouverture et fermeture, "Inanimus" est constitué de trois très longues pièces musicales (entre 18 et 22 minutes) sombres et glauques à souhait. Un régal de monotonie hypnotique, pour peu que l’on apprécie le genre.

Liste des morceaux (60’07) :

  1. Initium (2’57)
  2. Are Themselves Simple Thoughts… (22’10)
  3. …At the Hour of Death (17’30)
  4. That Comes Before the Final… Rest (22’24)
  5. Clausula (2’32)
Le groupe :
  • Groza Gabriel : Tous les instruments et chant

Michel Serry
Pays: RO
Marche Funèbre Productions MARCH 007
Sortie: 2011/06


Lu: 1464
Partager sur :
Dynatop
• Plus haute place atteinte: 84
• Semaines de présence au Top 30: 0
Lien connexe

  


Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus ! Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer


AU SOMMAIRE en PAGE d'ACCUEIL :

 
Recherche
S'identifier
 
Contact
Conseiller
 
Galerie
Liens
 
Agenda
Dynatop
 
Articles
Chroniques
 
 
Accueil

Music in Belgium design, logo and all icons in this site © 2002-2018 by Ingrid Ballieu
Music in Belgium web site © 2002-2018 by Music in Belgium